/news/world/guerre-en-ukraine

Invasion russe: Justin Trudeau souligne le courage et la force du peuple ukrainien

Trois jours après le début de l’attaque russe en Ukraine, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, souligne le courage et la bravoure du peuple ukrainien qui continue de se battre et de défendre son territoire.

• À lire aussi: À travers le monde, la solidarité avec l'Ukraine se manifeste dans la rue

• À lire aussi: L'Ukraine donne du fil à retordre à l'armée russe

«Aujourd’hui, tandis que le président Poutine tente de s’emparer illégalement et sans raison du territoire ukrainien, le Canada se trouve inspiré par l’Ukraine et son peuple, qui reste fort, résilient et déterminé en se portant à la défense de la souveraineté de son pays», a mentionné Justin Trudeau dans une déclaration rendue publique samedi.

Il a indiqué que le Canada demeure solidaire avec l’Ukraine à l’aide de sanctions sévères, de contributions militaires supplémentaires à l’OTAN, d’une aide humanitaire, de matériel létal et non létal et de munitions. «Pendant que les forces russes attaquent l’Ukraine, tuent des citoyens innocents et bouleversent des vies, le Canada, de concert avec ses alliés et ses partenaires internationaux, répond aux actes irresponsables et dangereux de la Russie», a précisé le premier ministre canadien.

Rappelons que depuis 2014, la Russie a violé de nombreuses fois la souveraineté de l’Ukraine, notamment en occupant la Crimée, en véhiculant de la désinformation dans le pays et en soutenant le conflit dans l’est de l’Ukraine.

Les conservateurs en demandent plus

De son côté, la cheffe par intérim du parti conservateur du Canada, Candice Bergen, estime que le gouvernement Trudeau devrait prendre des mesures supplémentaires afin de faire face à cette situation.

«Bien que nous soutenions les mesures prises jusqu’à présent par le gouvernement du Canada, les conservateurs demandent au gouvernement de prendre immédiatement des mesures supplémentaires», a déclaré la cheffe conservatrice, qui demande entre autres l’expulsion de l’ambassadeur russe, Oleg Stepanov, le rappel de l’ambassadeur canadien à Moscou et la mise en place d’un système de voyage sans visa entre l’Ukraine et le Canada.

«Cette attaque non provoquée, qui survient après la signature d’un pacte conjoint entre la Fédération de Russie et la République populaire de Chine, constitue la plus grave menace à l’ordre international fondé sur des règles depuis 1945 et, de ce fait, une menace sérieuse pour la paix et la sécurité mondiales», a ajouté Candice Bergen.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.