/news/world/guerre-en-ukraine

Le Royaume-Uni annonce des sanctions contre quatre responsables militaires bélarusses

Le Royaume-Uni a annoncé mardi avoir sanctionné quatre hauts responsables militaires et deux entreprises du Belarus en raison du soutien de ce pays à l'invasion russe de l'Ukraine.

• À lire aussi: EN DIRECT | 6e journée de l'offensive russe

• À lire aussi: Qui est Vladimir Poutine?: 13 choses à savoir sur le président russe

«Le régime du (président bélarusse Alexandre) Loukachenko aide et encourage activement l'invasion illégale de l'Ukraine et devra subir les conséquences économiques de son soutien à Poutine», a affirmé la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss dans un communiqué.

Les sanctions, à effet immédiat, visent notamment le chef d'état-major des armées et ministre adjoint à la Défense Viktor Gulevich ainsi que trois autres hauts responsables militaires.

Les quatre hommes n'ont plus le droit de se rendre au Royaume-Uni et leurs avoirs dans le pays sont gelés, est-il précisé dans le communiqué publié sur le site du gouvernement britannique.

Deux entreprises militaires bélarusses sont également sanctionnées.

«Nous infligeons des coups économiques à Poutine et à ceux qui sont proches de lui. Nous n'arrêterons pas tant que la souveraineté de l'Ukraine et son intégrité territoriale n'auront pas été restaurées», a ajouté Liz Truss.

Londres a déjà annoncé sanctionner des oligarques proches du Kremlin et des banques russes, dont le géant public Sberbank, et a affirmé lundi compter geler «dans les jours à venir» les avoirs sur son territoire de toutes les banques russes.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.