/news/society

Blocus forestier à Manawan: «on va être là aussi longtemps qu’il le faudra»

Les membres de la communauté atikamekw de Manawan, dans Lanaudière, continuent de se relayer pour protéger jour et nuit leur forêt des coupes et ont dénoncé le manque d’action de Québec dans ce dossier.

• À lire aussi: Le déclin du caribou créera «un préjudice irréparable» envers les Premières Nations

• À lire aussi: Coupe forestière: après Manawan, au tour de Wemotaci de monter le ton

• À lire aussi: Tensions à Manawan: Québec veut voir les dégâts sur le terrain

Si les coupes ont cessé depuis mardi sur l’érablière de la famille Dubé, elles se poursuivraient dans d’autres territoires situés entre Saint-Michel-des-Saints et Manawan, selon Annette Dubé, porte-parole de la famille.

Accompagnés d’autres familles, les Dubé dénoncent la rapidité à laquelle les arbres sont coupés par une compagnie forestière affiliée à la scierie de Saint-Michel-des-Saints.

«On continue de manifester parce qu’on craint qu’aussitôt qu’on sort de là que les camions retournent puis qu’ils continuent leurs opérations», a-t-elle soutenu en entrevue samedi à LCN, rappelant que la compagnie n’avait pas fini de couper dans cette zone-là.

Si le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, avait affirmé que des fonctionnaires allaient se rendre sur les lieux pour mener une enquête, Mme Dubé a assuré qu’aucun manifestant ne les a vus.

«Ils auraient terminé l’enquête. On n’a pas encore eu les résultats, [...] on espère avoir une copie du rapport. Il y a eu une rencontre la semaine dernière pour expliquer le processus de l’enquête, après ça la famille n’a pas été rencontrée», a-t-elle soutenu.

Avec cette action, la communauté souhaite la mise en place d’un moratoire afin que les compagnies forestières tiennent compte de leur mode de vie encore très traditionnel.

«On va être là aussi longtemps qu’il le faudra. On espère toutefois qu’on va être entendu», a avancé Mme Dubé.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.