/finance/finance

L’importance de remplir une déclaration de revenus

Faire une déclaration de revenus est la façon la plus simple d’avoir accès aux prestations d’aide aux aînés.

Photo d'archives

Faire une déclaration de revenus est la façon la plus simple d’avoir accès aux prestations d’aide aux aînés.

Vous n’avez pas travaillé en 2021 et vous pensez ne pas avoir à produire de déclaration de revenus ? Attention, car vous pourriez passer à côté de plusieurs aides et avantages fiscaux !

Il n’y a pas que les contribuables ayant une facture fiscale à acquitter ou pouvant réclamer un remboursement qui doivent produire leur déclaration de revenus. 

Même si vous n’avez pas perçu de revenus d’emploi l’an dernier, vous avez tout intérêt à faire une déclaration de revenus. 

Prestations et avantages

En effet, par cette déclaration, les deux paliers de gouvernement recueillent des renseignements grâce auxquels vous pourriez avoir droit à des prestations ou autres avantages. En voici quelques exemples.

Étudiants

Les étudiants, même sans emploi, devraient remplir une déclaration de revenus pour plusieurs raisons. 

Elle leur permettra de récupérer une partie de la TPS qu’ils ont payée sur divers produits durant l’année précédente, grâce au crédit pour la TPS consenti par le gouvernement fédéral. Ce crédit est un montant non imposable versé quatre fois par an qui peut atteindre jusqu’à 467 $ pour une personne célibataire et jusqu’à 934 $ pour un couple avec deux enfants.

« Au niveau provincial, en faisant leur déclaration, les étudiants pourront aussi réclamer le crédit d’impôt pour solidarité », explique Kevin Quach, directeur principal, conseils en succession d’entreprise au Groupe Banque TD. 

Ce crédit remboursable vise à venir en aide aux ménages à faible ou à moyen revenu et peut atteindre 1500 $. Les montants accordés dépendent de plusieurs facteurs et sont versés mensuellement, trimestriellement ou une seule fois par année en fonction du montant accordé.

Quant aux frais de scolarité et d’examen, il est important de les déclarer puisqu’ils pourront faire l’objet d’un crédit non remboursable lors d’une année fiscale subséquente. 

« Même si on n’en a pas besoin durant l’année fiscale visée par la déclaration, on pourra les utiliser plus tard, lorsqu’on entrera sur le marché du travail et qu’on gagnera des revenus », précise Kevin Quach.

De plus, l’étudiant peut transférer ses frais de scolarité et d’examen à l’un de ses parents ou grands-parents, ou à l’un de ceux de son époux ou conjoint de fait. Pour que ces derniers puissent s’en prévaloir, l’étudiant devra toutefois avoir produit préalablement sa déclaration.

Familles et retraités

Lorsqu’on a des enfants, produire sa déclaration est aussi un incontournable puisque c’est sur le revenu familial que les deux paliers de gouvernement se basent pour calculer l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) et l’Allocation famille (versée par Retraite Québec). L’ACE peut atteindre jusqu’à 6997 $ par enfant de moins de six ans et jusqu’à 5903 $ par enfant de 6 à 17 ans. Le montant maximal annuel de l’Allocation famille est de 2614 $ par enfant et le minimum de 1040 $. 

À noter que les familles monoparentales bénéficient d’un montant supplémentaire. La fréquence de versement peut être trimestrielle ou mensuelle.

Vous êtes retraité ? 

N’oubliez pas de faire votre déclaration d’impôt, car d’elle dépend aussi le versement du Supplément de revenu garanti (SRG) accordé aux personnes à faibles revenus. On est admissible au SRG si on est âgé de 65 ans ou plus, qu’on touche la pension de la Sécurité de la vieillesse du gouvernement fédéral et que son revenu est inférieur à un certain montant, variant en fonction de sa situation. Le SRG peut grimper jusqu’à 959 $ mensuellement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.