/news/world/guerre-en-ukraine

Résumé du 30e jour de l'invasion russe en Ukraine

Les combats et les bombardements se poursuivent pour une 30e journée en Ukraine.

La Russie affirme vendredi avoir détruit la plus grande réserve de carburant de l'armée ukrainienne. À Marioupol, le maire de la ville a annoncé que la frappe russe du 16 mars contre un théâtre avait fait environ 300 morts.

FIL DE NOUVELLES

21h57 | Guerre en Ukraine : «La fin va venir de l’intérieur»

 

Le départ en Turquie d’un proche conseiller de Poutine pourrait être signe que les sanctions économiques imposées à la Russie fonctionnent, estime une ex-ambassadrice en Russie et en Pologne. 

21h04 | Changement de stratégie de la Russie: «À un moment donné, il faut que tu t’adaptes»
 

Ce vendredi, l’état-major de l’armée russe a déclaré qu’elle allait dorénavant se concentrer sur la «libération» de l'est de l'Ukraine. Si certains interprètent cette annonce comme la reconnaissance par Moscou que sa stratégie militaire initiale a échoué, Simon Leduc, un ancien officier de renseignements militaires, n’est pas de cet avis.

20h41 | Une famille québécoise ouvre ses portes aux réfugiés ukrainiens en Pologne

Deux semaines se sont écoulées depuis l'arrivée de réfugiées ukrainiennes dans la résidence des Lemieux-Lefebvre, une famille québécoise installée en Pologne.

19h30 | Un Québécois peut enfin souffler: sa famille ukrainienne sauvée

 

Avoir des proches qui vivent toujours au cœur du conflit en Ukraine, c'est devoir prendre des nouvelles chaque jour et s'inquiéter à des kilomètres de distance. C'est précisément l'histoire d'Eugene Kuprijanenko, un québécois qui a immigré d'Ukraine il y a sept ans et demi.

17h44 | Le chef du renseignement militaire ukrainien juge l'armée russe «médiévale»

 

AFP

Le chef du renseignement militaire ukrainien, le général Kyrylo Boudanov, a promis aux Russes un «véritable enfer» en Ukraine, où l'armée russe, qu'il juge «médiévale», sera selon lui confrontée à une guérilla constante de partisans ukrainiens, dans un entretien publié vendredi.

17h17 | Régime de Poutine: «ça commence à s’effriter»

 

De plus en plus isolé, le régime de Vladimir Poutine est-il en train de vaciller? C’est ce que croit l’analyste Luc Lavoie, selon qui «ça commence à s’effriter».

17h15 | Contre-offensive ukrainienne sur Kherson, dont le contrôle par les Russes est «contesté»

Les forces ukrainiennes ont lancé une contre-offensive sur la ville de Kherson (sud), seul centre urbain majeur conquis entièrement par les forces de Moscou, qui est désormais «contestée», a indiqué vendredi un haut responsable du Pentagone. 

16h43 | Mexico est un nid d'espions russes, affirme Washington

 

Le Mexique accueille le plus grand nombre d'espions russes au monde en ces temps de guerre en Ukraine, a dénoncé un haut gradé américain, une déclaration ni confirmée ni démentie vendredi par le président mexicain de gauche nationaliste.

16h12 | Tuer Poutine pour arrêter la guerre? L'ambassade russe à Rome poursuit un quotidien

«Et si l'assassinat de Poutine était l'unique voie de sortie» de la guerre en Ukraine? L'ambassadeur russe en Italie a porté plainte vendredi contre le quotidien La Stampa après la publication d'un éditorial examinant l'hypothèse de l'élimination du président russe.

15h48 | Poutine signe une loi réprimant les «mensonges» sur l'action de Moscou à l'étranger

AFP

Le président russe Vladimir Poutine a signé vendredi soir une loi réprimant de peines de prison pouvant aller jusqu'à 15 ans les «informations mensongères» sur l'action de Moscou à l'étranger, arme répressive supplémentaire pour contrôler l'information sur son offensive en Ukraine. 

15h00 | Joe Biden aux Ukrainiens: «ce que vous faites est important»

AFP

 Le président américain Joe Biden, en visite officielle en Pologne, a salué le courage du peuple ukrainien qui selon lui rappelle les événements de la place Tiananmen, et répété que selon lui Vladimir Poutine était un «criminel de guerre». 

14h07 | Le centre de commandement des forces aériennes ukrainiennes frappé par des missiles russes

AFP

Le centre de commandement des forces aériennes ukrainiennes, à Vinnytsia (centre), a été frappé vendredi par une salve de missiles de croisière russes, qui ont provoqué des «dommages significatifs», selon l'armée ukrainienne. 

13h31 | Le maire de Kharkiv dénonce les bombardements

Le maire de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, a dénoncé vendredi des bombardements russes «indiscriminés» et incessants sur sa ville, la deuxième du pays, qui ont fait, selon les autorités locales, au moins quatre morts vendredi.
 

11h31 | Pour Moscou, les Occidentaux sont désormais les nazis

Autodafés, blitzkrieg, hitlérien. Le Kremlin compare désormais l'Occident soutenant l'Ukraine aux Nazis allemands, un discours mobilisateur en Russie, la victoire soviétique durant la Seconde guerre mondiale étant au coeur de l'identité et du patriotisme russe.

12h51 | Odessa demeure protégée des bombardements

 Un mois après le début de l’invasion russe en Ukraine, la ville d’Odessa demeure peu touchée par les attaques, mais la présence de l’armée demeure essentielle pour protéger les biens historiques de la ville.  

12h04 | Kyïv juge les négociations difficiles, aucun accord avec Moscou

UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT

AFP

Les pourparlers avec Moscou sont «très difficiles», a jugé vendredi le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, démentant tout accord avec la Russie plus d'un mois après le début de l'invasion russe. 

11h18 | Un nouveau général russe tué en Ukraine, affirme Kyïv

Kyïv a affirmé vendredi avoir tué un nouveau général russe lors de combats dans le sud de l'Ukraine, selon un conseiller de la présidence ukrainienne, Oleksiï Arestovytch.

«Nos troupes (...) ont tué le commandant de la 49e armée du district sud de la Russie, le général Iakov Rezantsev, dans un bombardement de l'aérodrome de Tchornobaïvka», situé dans la région de Kherson (sud), a déclaré M. Arestovytch dans un message vidéo.

11h14 | Tuer Poutine pour arrêter la guerre? L'ambassade russe à Rome poursuit La Stampa

«Et si l'assassinat de Poutine était l'unique voie de sortie» de la guerre en Ukraine? L'ambassadeur russe en Italie a porté plainte vendredi contre le quotidien La Stampa après la publication d'un éditorial examinant l'hypothèse de l'élimination du président russe.

11h09 | Ukraine: les pourparlers avec Moscou sont «très difficiles», juge Kyïv

Les pourparlers avec Moscou sont «très difficiles», a jugé vendredi le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, plus d'un mois après le début de l'invasion russe.

10h59 | L'armée russe dit qu'elle va désormais se concentrer sur l'Est de l'Ukraine

RUSSIA-UKRAINE-CONFLICT

AFP

L'armée russe a déclaré vendredi qu'elle allait désormais se concentrer sur la «libération» de l'Est de l'Ukraine, affirmant avoir atteint les objectifs initiaux de l'opération militaire qu'elle mène dans ce pays depuis le 24 février.

«Les capacités de combat des forces ukrainiennes ont été réduites de manière importante, ce qui permet (...) de concentrer le gros des efforts sur l'objectif principal: la libération du Donbass», dans l'Est de l'Ukraine, a déclaré l'adjoint au chef de l'état-major russe Sergueï Roudskoï.

10h36 | Le régiment Azov, au cœur de la guerre de propagande russo-ukrainienne

AFP

Milice néonazie pour les uns, héros ukrainiens pour les autres : le régiment Azov, retranché dans Marioupol assiégée, est au cœur d'une guerre de propagande entre Kyïv et la Russie, dont l'un des buts de guerre déclarés est la «dénazification» de l'Ukraine.

Les réseaux sociaux prorusses - à commencer par les comptes Twitter des ambassades de Russie à Paris ou Londres - bruissent de témoignages et commentaires sur les atrocités supposées de ce régiment, présenté comme «fasciste» ou «nazi».

9h37 | L'armée russe admet la mort de 1 351 de ses soldats

La Russie a reconnu vendredi la mort de 1 351 de ses soldats depuis le début de son offensive militaire en Ukraine, accusant les pays occidentaux de commettre une «erreur» en livrant des armes à Kyïv.

Depuis le début de l'intervention en Ukraine le 24 février, «1 351 militaires ont été tués et 3 825 blessés», a déclaré l'adjoint au chef de l'état-major russe Sergueï Roudskoï lors d'un point de presse.

Le précédent bilan officiel de Moscou, datant du 2 mars, faisant état de 498 soldats russes tués en Ukraine. Kyïv, de son côté, fait état de pertes beaucoup plus lourdes dans les rangs de l'armée russe.

M. Roudskoï a également qualifié de «grosse erreur» la livraison d'armes à Kyïv par les pays occidentaux. «Cela prolonge le conflit, augmente le nombre de victimes et n'aura aucune influence sur l'issue de l'opération» a-t-il déclaré.

9h09 | Poutine compare les sanctions contre le monde de la culture russe aux autodafés nazis

Le président russe Vladimir Poutine a comparé vendredi la déprogrammation dans les pays occidentaux de personnalités et d'événements culturels russes aux autodafés orchestrés par les nazis.

8h43 | Les États-Unis «n'ont pas l'intention d'utiliser des armes chimiques quelles que soient les circonstances»

Les États-Unis «n'ont pas l'intention d'utiliser des armes chimiques quelles que soient les circonstances», c'est-à-dire même si la Russie en emploie en Ukraine, a assuré vendredi le conseiller à la sécurité nationale américain Jake Sullivan, à bord d'Air Force One.

8h08 | Entrevue avec Tetyana Ogarkova, journaliste

7h41 | Un aumônier militaire tué en Russie par des roquettes ukrainiennes près de la frontière

Un aumônier militaire a été tué par de tirs ukrainiens de roquettes «Smertch» sur un village frontalier russe non loin de la ville ukrainienne de Kharkiv en proie à de violents combats, a annoncé vendredi l'Église orthodoxe.

«Le père (Oleg Artiomev) se trouvait hier (jeudi) soir dans le village de Jouravliovka lorsqu'il est tombé sous les tirs de Smertchs ukrainiens, mourant dans l'exercice de ses fonctions», a indiqué le département militaire de l'Église.

7h23 | Ukraine: quatre civils tués dans un bombardement russe sur un centre médical de Kharkiv

Un bombardement russe sur un centre médical de Kharkiv, dans l'Est de l'Ukraine, a fait quatre morts et au moins trois blessés, a annoncé vendredi la police régionale de la deuxième ville du pays.

6h42 | «Pas mortel»: le Kremlin minimise la portée d'une éventuelle exclusion du G20

La Russie a minimisé vendredi la portée d'une éventuelle exclusion du G20, voulue par les États-Unis en réaction à l'intervention de Moscou en Ukraine, en estimant qu'un tel coup ne serait pas «mortel».

6h40 | L'Ukraine demande à l'UE de fermer ses frontières avec la Russie et le Bélarus

L'Ukraine a demandé vendredi à l'Union européenne de fermer ses frontières avec la Russie et le Bélarus, pays allié de Moscou dans l'invasion menée par l'armée russe en Ukraine depuis un mois.

6h25 | Bombes au phosphore en Ukraine: le Kremlin dément toute violation du droit international

La Russie a démenti vendredi toute violation du droit international après avoir été accusée par l'Ukraine d'utiliser des bombes au phosphore dans le cadre de l'offensive militaire qu'elle mène dans ce pays voisin depuis un mois.

6h13 | La Russie affirme avoir détruit la plus grande réserve de carburant de l'armée ukrainienne

La Russie a affirmé vendredi avoir détruit la veille la plus grande réserve de carburant de l'armée ukrainienne près de Kyïv avec des missiles de croisière.

Jeudi soir, «des missiles Kalibr de haute précision ont visé une base (de stockage) de carburant près du village de Kalinovka, près de Kyïv», a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, dans un communiqué.

5h48 | Ukraine: quatre civils tués dans un bombardement russe sur un centre médical de Kharkiv

Un bombardement russe sur un centre médical de Kharkiv, dans l'Est de l'Ukraine, a fait quatre morts et au moins trois blessés, a annoncé vendredi la police régionale de la deuxième ville du pays.

5h46 | La peur que la Russie disjoncte

L’OTAN a montré jeudi qu’elle prenait au sérieux la menace grandissante d’une attaque chimique ou nucléaire par la Russie en Ukraine, l’avertissant de représailles et envoyant du matériel de protection dans la région.

Un risque jugé « bien réel » par le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui s’est adressé dans une vidéo à ses homologues, en marge d’un sommet extraordinaire de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à Bruxelles.

NATO CHEMICAL AND BIOLOGICAL WARFARE DRILL IN LITHUANIA

EYEPRESS via Reuters Connect

5h11 | 300 morts redoutées dans la frappe du théâtre de Marioupol

Environ 300 morts sont redoutées dans le théâtre de Marioupol bombardé par l'aviation russe le 16 mars alors que des centaines de personnes y étaient abritées, a annoncé vendredi la mairie de la ville, citant des témoins. 

UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT

AFP

5h06 | Fier et satisfait de sa mission de 10 jours à la frontière polonaise

Tout juste revenu de la Pologne où il a soigné des réfugiés de guerre jour et nuit, un médecin de famille a le sentiment du devoir accompli, et est fier d’avoir inspiré plusieurs Québécois qui voulaient venir en aide au peuple ukrainien. 

« J’ai réussi à faire exactement ce que je voulais faire, j’ai apporté mon aide comme je pouvais. [...] Je suis complètement satisfait », confie Julien Auger, trois jours après son retour au Québec. 

Julien Auger

Photo courtoisie

1h50 | Biden en Pologne vendredi, près de la frontière ukrainienne

Le président américain Joe Biden se rend vendredi en Pologne, dans une ville proche de la frontière ukrainienne, montant en première ligne de l'engagement occidental contre l'invasion lancée par Moscou, qui ressemble de plus en plus à une guerre d'usure.

1h45 | Triste anniversaire pour une enfant déplacée près de Kyïv

La petite Daria joue avec ses mitaines en forme de dinosaure, avant d'embarquer dans le car qui emmène sa famille loin des combats qui ont détruit sa maison à Irpin, près de Kyïv, juste avant de fêter son quatrième anniversaire.

«Nous avions prévu un gâteau avec des bougies, mais on a dû les laisser derrière», raconte Susanna Sopelnikova, 29 ans, en serrant fort sa fille sur ses genoux.

1h45 | Un système controversé de reconnaissance faciale au coeur du conflit en Ukraine

L'Ukraine a recours à un système de reconnaissance faciale pour identifier les soldats russes tués sur son territoire, une évolution majeure pour une technologie controversée, ont indiqué jeudi des experts à l'AFP.

Kyïv assure que les informations obtenues grâce à ce logiciel servent à retrouver et prévenir les familles des défunts, contournant ainsi le filtre de la propagande de guerre russe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.