/news/politics

Refondation de la santé: «c’est un bon moment pour le faire»

Le nouveau plan de refondation présenté mardi par le ministre de la Santé, Christian Dubé, arrive au bon moment, croit le Dr François Marquis. 

• À lire aussi: Christian Dubé dévoile 50 priorités pour réformer le réseau de la santé

• À lire aussi: De belles promesses, mais maintenant il faut livrer

«Je pense qu’il y a des bonnes choses dedans. Il y a des choses dont on a besoin et je pense que c’est un bon moment pour le faire au moment où on se trouve», dit le chef de l’unité des soins intensifs de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont en entrevue à LCN. 

Pour lui, la pandémie a forcé la création de ponts entre différentes personnes et différents secteurs qui ne se parlaient pas auparavant.  

«Ça fait deux ans qu’on a réussi à vaincre l’inertie, je dirais pratiquement légendaire du système de santé. Le système de santé est en mouvement, il y a un momentum présentement et il faut maintenant l’orienter», soutient le Dr Marquis. 

Pénurie de personnel

Le Dr François Marquis croit que la pénurie de personnel et l’amélioration du système information doivent être priorisés dans cette refondation du système de santé. 

«Je pense que le manque de personnel est vraiment au cœur de la problématique parce que, ça aussi, ça aiderait les soins de première ligne», affirme-t-il. 

L’amélioration de l’informatique pourrait d’ailleurs contribuer à ramener du personnel auprès des patients. 

«Ça permet de prendre les gens qu’on a présentement et qu’ils soient plus au chevet des patients à traiter les patients qu’à pousser des crayons, remplir des papiers faire des affaires administratives», souligne le Dr Marquis. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.