/sports/homepage

Annonce prématurée de matchs à Québec : «c’est le pire scénario»

Les chances de voir les Sénateurs d’Ottawa disputer cinq parties à Québec l’année prochaine pourraient avoir diminué en raison du dévoilement prématuré de la nouvelle.

• À lire aussi: LNH à Québec: Marchand s’en remet au ministre Girard

• À lire aussi: Des matchs des Sénateurs au Centre Vidéotron?

Sans dire que le dévoilement de cette nouvelle mercredi matin nuit aux chances de Québec de recevoir du hockey de la LNH, l’informateur Renaud Lavoie préfère rester prudent et croit que cela a plutôt ébranlé certains acteurs près des Sénateurs.

«C’est un dossier qui n’aurait jamais dû se retrouver sur la place publique (...) Ça fait extrêmement mal aux Sénateurs parce qu’ils ont leurs partisans, ils ont des investisseurs, des compagnies qui dépensent beaucoup d’argent et on apprend 24h après le décès d’Eugene Melnik que l’on joue cinq matchs la saison prochaine», explique-t-il.

Une bonne idée

Malgré tout, Renaud Lavoie confirme que c’était une bonne idée pour les Sénateurs de disputer quelques matchs dans un autre marché pour tenter d’enregistrer de plus grandes recettes.

«C’est d’abord et avant tout pour aller chercher des revenus supplémentaires, les Sénateurs d’Ottawa sont un peu comme les Coyotes de l’Arizona, ce sont les enfants pauvres. La LNH a un système de péréquation et les grandes équipes comme les Maple Leafs et les Rangers signent des chèques chaque année», dit-il.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.