/news/world/guerre-en-ukraine

Biden «sceptique» devant les annonces de Moscou d'un retrait partiel de ses troupes

Le président américain Joe Biden s'est dit jeudi «sceptique» face aux annonces de la Russie sur un retrait partiel de ses troupes en Ukraine pour concentrer son offensive sur la région du Donbass, à l'est du pays.

• À lire aussi: EN DIRECT | 36e jour de bombardements en Ukraine

«Jusqu'ici, il n'y a pas de preuve qu'il est en train de retirer toutes ces troupes de Kiev», a-t-il encore déclaré aux journalistes, à la fin d'une déclaration consacrée à la lutte contre la hausse du prix de l'essence.

Joe Biden a par ailleurs estimé que Vladimir Poutine «semblait s'être isolé».

Il a aussi dit avoir «des indications selon lesquelles (le président russe) a limogé ou placé en résidence surveillée certains de ses conseillers», tout en reconnaissant ne pas avoir de «preuves irréfutables».

Selon un haut responsable du Pentagone, les forces russes ont entamé leur retrait de Tchernobyl (nord) et ont «abandonné» l'aéroport militaire de Gostomel, au nord-ouest de Kiev, mais «nous continuons à penser que c'est un repositionnement».

«Nous n'avons absolument aucune indication que ces soldats rentrent chez eux, ou qu'ils sont écartés définitivement des combats», a ajouté ce responsable.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.