/news/politics

Le salaire minimum pourrait dépasser 15$ l’heure l’an prochain

Le salaire minimum pourrait franchir la barre symbolique de 15$ l’heure l’an prochain en raison de l’accroissement du coût de la vie, anticipe le ministre de l’Emploi, Jean Boulet.

• À lire aussi: L’inflation encore pire que prévu, reconnait la Banque du Canada

Le 1er mai, le salaire minimum au Québec fera un bond de 75 cents, pour atteindre 14,25$ l’heure.

En raison de l’inflation et son impact sur la rémunération des travailleurs, la hausse pourrait être encore très élevée en 2023.

«Si le salaire horaire moyen monte comme c’est anticipé, on va atteindre le 15 $ (l’heure) vraisemblablement, (...) on est enclin à aller vers ça et peut-être au-delà», a confié le ministre Boulet, au sortir de la période de questions à l’Assemblée nationale.

Pas question de devancer la hausse  

Dans ses calculs pour fixer le salaire minimum, le gouvernement cherche le point d’équilibre entre l’accroissement du pouvoir d’achat des salariés et la capacité de payer des petites et moyennes entreprises.

Mais la hausse du coût du panier d’épicerie, du logement et de l’essence frappe les Québécois depuis des mois déjà.

Il n’est toutefois pas question d’accélérer l’augmentation du salaire minimum à 15$ ce printemps. «Il ne faut pas oublier l’impact que la pandémie a eu sur les PME», fait valoir Jean Boulet.

Écoutez la chronique de Marc-André Leclerc et Elsie Lefebvre sur QUB radio : 

QS réclame 18$ l’heure  

Les élus de Québec solidaire jugent cette hausse bien insuffisante pour faire face à l’envolée des prix des biens et services.

«Ce que nous dit le ministre est ridicule, un salaire minimum à 15$ de l’heure on avait besoin de ça il y a cinq ans. On parle sans cesse de la crise du coût de la vie et 15$ n’est pas suffisant pour y survivre», a réagi le député Alexandre Leduc.

En 2022, un salaire minimum viable et décent doit atteindre 18$ l’heure, selon les solidaires. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.