/finance/realestate

Les résidences secondaires de plus en plus chères

Inflation, hausse du taux d’intérêt et rareté: rien ne semble freiner les ardeurs des acheteurs de résidences secondaires dans les régions du Québec. 

• À lire aussi: Immobilier: les intentions d’achat reviennent à leur niveau d’avant la pandémie

Une fermette d’alpagas de Bromont, en Estrie, qui était sur le marché depuis quatre mois a été vendue, jeudi matin, pour la somme de 2,8 millions de dollars. 

«Beaucoup de nos clients, je vous dirais même 90%, c'est des gens de Montréal, de la Rive-Sud, qui veulent venir s'établir ici dans la région parce que la région a beaucoup de terres cultivables. C'est ce qui se passe en ce moment. Les gens veulent faire leurs propres légumes, être autosuffisants», explique Todd Massé, courtier immobilier de Royal LePage. 

Royal LePage prévoit que le prix des maisons unifamiliales qui se trouvent en villégiature devrait faire un bond de 15% en 2022. Le prix médian devrait se situer à 356 500$. 

«Je vous aurais dit l'année passée que probablement l'augmentation du taux d'intérêt serait venue freiner les acquisitions, les recherches de propriétés. Mais pas du tout pour le moment. En propriétés récréatives, on maintient le cap», constate Mario Lamirande, copropriétaire chez Royal LePage. 

Engouement chez les baby-boomers  

Selon l’enquête réalisée par l’entreprise immobilière, un baby-boomer sur trois a l’intention d’acheter une maison unifamiliale d'ici cinq ans, dont 62% en région récréative. 

Cela représenterait donc environ 400 000 personnes supplémentaires à la recherche d’une résidence en région. 

Il faudra miser sur la construction de nouvelles résidences pour loger ces futurs acheteurs. 

«La construction, si on prend Bromont, par exemple, où il y a beaucoup de développement immobilier, le niveau des constructions, il ne diminue pas. Les mises en chantier sont également en augmentation, elles ne sont pas en diminution», explique M. Lamirande. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.