/regional/sherbrooke/estrie

Sherbrooke construit 22 logements abordables pour des personnes vivant avec un problème de santé mentale

Bonne nouvelle à Sherbrooke, Ottawa et Québec allouent 5,9 millions $ pour la construction de 22 logements abordables pour personnes vivant avec un problème de santé mentale.

Anthony Tardif habite dans un des 18 logements de l’organisme Mon Shack destinés aux jeunes adultes vivant avec une problématique de santé mentale. «J’adore ça vivre ici, a-t-il expliqué. Je me sens chez moi dans mes affaires et en plus le suivi avec les intervenants m’aide beaucoup.»

Les besoins sont grands. L’organisme a annoncé la construction de Mon shack 2.0, 22 logements supplémentaires qui seront érigés dans le secteur de Lennoxville sur un terrain offert par la Ville de Sherbrooke : «À Mon shack, on offre un suivi moyen à élevé. Mon shack 2.0, ce sera un suivi léger. Notre objectif est d’aider ces personnes-là à reprendre le contrôle sur leur vie», a commenté la directrice générale Josée Parent.

Le nouvel édifice pourra accueillir ses premiers locataires le printemps prochain et sera construit grâce à un investissement de 5,9 millions $ de Québec et Ottawa. «C’est très bien, sauf qu’on ne voudrait pas qu’on s’intéresse à la question une fois aux quatre ans à la veille des élections, revendique le porte-parole de l’Association des locataires de Sherbrooke, Mario Mercier.»

Une manifestation aura lieu samedi matin à Sherbrooke dans le but de réclamer un meilleur financement pour le logement social. «Je n’ai pas l’impression que l’urgence de la situation est bien saisie par le gouvernement actuel», a indiqué la mairesse de Sherbrooke, Évelyne Beaudin.

La députée caquiste de Saint-François, Geneviève Hébert, n’est pas d’accord : « C’est plus d’un milliard de dollars que nous avons investis dans la construction de logements depuis 2018. Notre gouvernement est au rendez-vous.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.