/news/world/guerre-en-ukraine

Boutcha: Londres réclame une «enquête pour crimes de guerre»

La ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss a dénoncé dimanche les «actes révoltants» commis par l'armée russe contre des civils en Ukraine, notamment à Boutcha dans la région de Kyïv, réclamant une «enquête pour crimes de guerre».

• À lire aussi: Boutcha: «on ne pouvait pas imaginer ce niveau de cruauté»

• À lire aussi: Près de 4,2 millions de réfugiés ont fui l'Ukraine

• À lire aussi: EN DIRECT | 39e jour de guerre en Ukraine

«Alors que les troupes russes sont contraintes de battre en retraite, nous voyons de plus en plus en plus de preuves des actes révoltants commis par les forces d'invasions dans des villes comme Irpin et Boutcha», a déclaré Liz Truss dans un communiqué.

«Leurs attaques indiscriminées contre des civils innocents durant l'invasion illégale et injustifiée de l'Ukraine par la Russie doivent faire l'objet d'une enquête pour crimes de guerre», a-t-elle ajouté.

«Nous ne permettrons pas à la Russie de dissimuler son implication dans ces atrocités au moyen d'une désinformation cynique», a poursuivi la cheffe de la diplomatie.

Elle a assuré que le Royaume-Uni soutiendrait «pleinement toute enquête par la Cour pénale internationale» et appelé une nouvelle fois à «accroître les sanctions» contre la Russie.

L'AFP a vu samedi les corps sans vie d'au moins vingt hommes portant des vêtements civils gisant dans une rue de Boutcha. L'un des hommes avait les mains liées et les cadavres étaient éparpillés sur plusieurs centaines de mètres.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba a dénoncé dimanche «un massacre délibéré».

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.