/finance/realestate

Les prix des maisons ont augmenté de 17 % dans la région de Montréal

GEN-VENTE-IMMOBILIER

Photo d'archives, Agence QMI

Les prix des propriétés résidentielles dans la région de Montréal ont connu une hausse de 17 % en mars, par rapport à la même période de 2021.

• À lire aussi: Quand l’achat d’une maison tourne au cauchemar

• À lire aussi: Les Québécois moins susceptibles de devenir propriétaires que d’autres Canadiens

C’est ce qu’a indiqué mardi l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) qui également noté un recul de 10 % du nombre de transactions durant la même période.

Le prix médian d’une maison unifamiliale s’est établi à 565 550 $, soit une hausse de 18 %, alors que les copropriétés et les petites propriétés à revenu ont connu des augmentations de 16 % du prix médian atteignant 402 600 $ et 773 500 $ respectivement.

En revanche, les ventes ont connu un recul de 13 % pour un total de 5493 résidences vendues, par rapport à 6281 une année plus tôt dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, où les nouvelles inscriptions ont reculé de 9 % s’élevant à 7217.

«Le mois de mars est marqué par une nouvelle hausse vigoureuse des prix, autour des 17 %, toutes catégories confondues [...] Cette nouvelle poussée de fièvre, sur fond de surenchère, pourrait être une des toutes dernières», a indiqué Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché.

«Le nombre d’inscriptions en vigueur tend à se stabiliser, voir remonter dans certains secteurs et catégories, après une chute incessante enregistrée depuis le début de la pandémie», a expliqué M. Brant.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.