/news/world/guerre-en-ukraine

Résumé de la 44e journée de l'invasion russe en Ukraine

Les bombardements se poursuivent en Ukraine au 44e jour de l’offensive russe.  

FIL DE NOUVELLES

21h40 | «Il faut avoir peur des Russes» 

Les sanctions imposées par les pays occidentaux contre la Russie pourraient faire que sorte que le conflit s’aggrave et que la guerre traverse les frontières ukrainiennes, croit l’ancien officier de renseignements militaires, Simon Leduc. 

21h33 | «La victoire de Poutine est absolument impensable», croit un ambassadeur canadien

 

Les intuitions internationales ne sont pas capables de faire face à la menace qu’est l’Ukraine, croit l’ambassadeur et représentant du Canada aux Nations unies, Bob Rae. 

17h38 | Ukraine: «dans les jours à venir, il y aura des frappes qui ne seront pas propres»

 

Les Ukrainiens sont inquiets de voir les troupes russes partir de leur pays alors que le président Vladimir Poutine n’a pas annoncé une trêve ou un recul de son invasion de l’Ukraine. 

16h47 | Les deux filles de Poutine sanctionnées par l’Union européenne

Les Européens ont sanctionné vendredi les deux filles de Vladimir Poutine, désormais inscrites sur la liste noire de l’UE, avec plus de 200 autres personnes, dont plusieurs oligarques proches du président russe et des patrons de presse pro-Kremlin. 

14h36 | Troupes russes : suicides et refus d’obtempérer

La désorganisation des troupes russes, solidement amochées depuis le début de la guerre en Ukraine, pourrait s’expliquer en partie par l’état d’esprit des soldats et leur manque de préparation avant l’invasion.   

13h54 | Couvre-feu de samedi soir à lundi matin à Odessa

AFP

Un couvre-feu sera en vigueur de samedi soir à lundi matin à Odessa, le grand port ukrainien sur la mer Noire, face à la «menace» de frappes de missiles, ont annoncé les autorités locales.

Après le bombardement de la gare de Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, qui a fait au moins 50 morts, «une menace d'attaque au missile plane sur Odessa, le 10 avril 2022. C'est pourquoi un couvre-feu est imposé à Odessa et dans sa région à partir de 21 heures le 9 avril jusqu'à 6 heures le 11 avril 2022», a annoncé vendredi l'administration militaire régionale.

13h42 | L'insolente vigueur du rouble malgré la pluie de sanctions

AFP

Après un effondrement historique dans la foulée de l'offensive en Ukraine, le rouble a retrouvé des couleurs, un succès, nourri par la manne énergétique, face aux sanctions occidentales, mais qui ne reflète pas la santé réelle de l'économie.

Fin février et début mars, le marché des devises s'affole. Le rouble passe des paliers jamais vus face au billet vert: 100 roubles, puis 120...jusqu'à plus de 140 roubles par dollar atteints le 7 mars.

13h07 | Biden accuse la Russie d'avoir commis une «horrible atrocité» à Kramatorsk

 Le président américain Joe Biden a accusé vendredi la Russie d'avoir commis une «horrible atrocité» après qu'au moins 50 personnes, dont cinq enfants, ont été tuées vendredi dans un bombardement sur la gare de Kramatorsk dans l'est de l'Ukraine. 

«L'attaque d'une gare ukrainienne est une nouvelle horrible atrocité commise par la Russie, frappant des civils qui tentaient d'évacuer et de se mettre en sécurité», a-t-il affirmé dans un tweet.

12h45 | Céline Dion appelle les leaders du monde à aider l’Ukraine

La chanteuse Céline Dion joint sa voix à tous ceux et celles qui réclament un plus grand soutien envers le peuple ukrainien.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l’artiste québécoise a invité les leaders du monde à en faire plus.

«Nous avons besoin de vous maintenant plus que jamais pour répondre à l’appel des activistes, des avocats et bénévoles qui travaillent pour aider les réfugiés ukrainiens», affirme Céline Dion.  

11h46 | Ukraine: plus de 4,38 millions de réfugiés

AFP

Plus de 4,38 millions de réfugiés ukrainiens ont fui leur pays depuis l’invasion ordonnée par le président russe Vladimir Poutine le 24 février, selon les chiffres du Haut commissariat aux réfugiés (HCR). 

Le HCR recensait exactement 4 382 316 réfugiés ukrainiens vendredi. Ce sont 62 822 de plus que lors du précédent pointage jeudi.

«Le personnel du HCR a observé que les réfugiés nouvellement arrivés proviennent de diverses régions du pays, y compris de l’est, certains déclarant avoir passé des semaines à se terrer chez eux ou dans des abris dans des conditions désastreuses», a déclaré un porte-parole du HCR, Matt Saltmarsh, lors d’un point de presse à Genève.

11h28 | Londres renforce son aide militaire à l'Ukraine après l'attaque de Kramatorsk

Le premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé vendredi renforcer l'aide militaire britannique à l'Ukraine, avec l'envoi de missiles antichars et antiaériens, après l'attaque «inconsciente» contre la gare de Kramatorsk

11h07 | Ursula von der Leyen à Boutcha, lieu d'atrocités en Ukraine

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen est arrivée vendredi à Boutcha, une petite ville au nord-ouest de Kiev devenue un symbole des atrocités de la guerre en Ukraine, a constaté un journaliste de l'AFP.

AFP

10h52 | «Pour nos enfants» écrit sur le missile de la gare

Le missile s'est abattu vers 10H30, à l'heure où les candidats à l'évacuation se regroupent depuis des jours par centaines: au moins 50 personnes ont été tuées vendredi, hachées par la mitraille, dans un bombardement sur la gare de Kramatorsk, dans l'Est de l'Ukraine. 

UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT

AFP

9h24 | La Russie et l'Ukraine toujours» d'accord» pour se retrouver en Turquie

La Russie et l'Ukraine sont toujours «d'accord» pour se retrouver pour des pourparlers en Turquie malgré les récentes exactions commises sur le terrain, a affirmé vendredi un haut responsable turc. 

9h15 | Situation en Ukraine: entrevue avec la journaliste Tetyana Ogarkova

8h44 | Près de 700 personnes tuées à Tcherniguiv depuis le début de l'invasion russe

Près de 700 personnes ont été tuées dans des bombardements russes à Tcherniguiv, centre régional situé au nord de Kyïv, la capitale de l'Ukraine, près de la frontière bélarusse, a indiqué vendredi le maire de cette ville cité par l'agence de presse Unian. 

8h18 | Guerre en Ukraine: les prix alimentaires mondiaux atteignent un niveau jamais enregistré

Les prix mondiaux des denrées alimentaires ont atteint en mars leurs «plus hauts niveaux jamais enregistrés» à cause de la guerre en Ukraine qui bouleverse les marchés de céréales et des huiles végétales, a annoncé vendredi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). 

Blé, tournesol, mais: les prix des matières premières agricoles continuent de s'envoler, sur fond d'enlisement du conflit entre la Russie et l'Ukraine, principaux exportateurs mondiaux de ces denrées alimentaires, doublé d'une menace sur les prochaines récoltes.

AFP

7h49 | Moscou accuse l'Ukraine d'avoir délibérément tiré sur la gare de Kramatorsk

6h34 | Ukraine/sanctions: l'UE a déjà gelé au moins 29,5 milliards d'euros d'avoirs russes

Les pays de l'UE ont déjà gelé au moins 29,5 milliards d'euros d'avoirs russes et bélarusses dans le cadre des sanctions adoptées contre la guerre menée en Ukraine, selon un décompte encore partiel annoncé vendredi par la Commission européenne.

6h22 | Attaque à Kramatorsk: l'UE dénonce une attaque «horrible» de la Russie

Des responsables européens ont accusé la Russie d'avoir mené une attaque «horrible», qui a fait plusieurs dizaines de morts, vendredi contre la gare de Kramatorsk, dans l'Est de l'Ukraine, Moscou démentant en être l'auteur.

6h13 | L'armée russe dément avoir frappé Kramatorsk, dénonce une «provocation» ukrainienne

L'armée russe a démenti vendredi tout tir de missile sur la gare de Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, dénonçant une «provocation» des forces de Kyïv, alors que cette frappe a fait au moins 35 morts.

5h59 | Londres sanctionne les filles de Poutine et de Lavrov

Le Royaume-Uni a sanctionné vendredi les deux filles du président russe Vladimir Poutine et celle du chef de la diplomatie Sergueï Lavrov en raison de l'invasion de l'Ukraine, disant vouloir s'en prendre au «train de vie fasteux du cercle rapproché du Kremlin».

5h16 | Poutine vise le Donbass pour une «victoire le 9 mai», selon Macron

Le président russe Vladimir Poutine va concentrer ses attaques en Ukraine sur les zones séparatistes du Donbass pour chercher une «victoire» pour le 9 mai, date de l'anniversaire de la capitulation de l'Allemagne nazie en 1945, s'est inquiété vendredi son homologue français Emmanuel Macron. 

«Pour la Russie, le 9 mai est une fête nationale, un rendez-vous militaire important et il est à peu près sûr que, pour le président Poutine, le 9 mai doit être un jour de victoire», a expliqué M. Macron à la radio française RTL.

AFP

5h02 | Au moins 50 morts dans l'attaque d'une gare

Au moins 50 personnes ont été tuéesvendredi après que deux missiles se sont abattus sur la gare de Kramatorsk, dans l'Est de l'Ukraine, par laquelle des milliers de personnes sont évacuées depuis plusieurs jours.

Selon un volontaire humanitaire participant à l'évacuation des corps, rassemblés sous des plastiques sur un côté du parvis de la gare, au moins 35 personnes sont mortes dans la frappe.

UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT

AFP

4h30 | L'expulsion de la Russie du Conseil des droits de l'homme saluée par les ONG

L'expulsion de la Russie du principal forum de l'ONU de défense des droits de l'homme renforce l'institution et lance un puissant message: les pays coupables de violations ne peuvent pas en être membre, estiment plusieurs ONG.

4h01 | 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.