/news/society

L'industrie touristique sur la bonne voie: «Ça va très, très bien»

Après deux saisons estivales modestes, l’été 2022 s'annonce très bien pour l'industrie touristique montréalaise. 

«Depuis qu'on a eu le plan de déconfinement du gouvernement québécois et l'arrêt de l'obligation des tests présentés à la frontière du gouvernement fédéral, on a tout de suite vu une reprise», explique Jean-Sébastien Boudreault, président de l’association hôtelière du grand Montréal.

Après deux années marquées par la fermeture d'établissements et des frontières et l'annulation des grands événements, les touristes reviendront. Si le taux d'occupation des hôtels oscillait entre 40 et 45% l'été dernier, ce sera bien différent cette année, surtout à la venue du grand cirque de la F1. 

«Tout de suite déjà, le taux d'occupation du week-end du Grand Prix, on est entre 85 et 90% des hôtels du centre-ville. Donc, ça va très, très bien. Les taux d'occupation pour cet été, les prévisions sont dans les alentours de 80%, 85% pour l'été pour l'ensemble des hôtels du Grand Montréal», dit-il.

Les restaurateurs constatent aussi une différence depuis les derniers jours.

«Ça commence à bien se sortir... On voit qu'on est sorti des années un peu difficiles avec tout ce qui s'est passé au niveau sanitaire. Et là, ça repart. On sent que les rues vivent à nouveau et les restaurants aussi», souligne Hugo Alberny, maitre d’hôtel, Le Nelli. 

Déjà certains touristes internationaux parcourent les rues de Montréal.

Voyez les explications dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.