/news/world/guerre-en-ukraine

Le chancelier autrichien rencontre Poutine lundi à Moscou

Le chancelier autrichien Karl Nehammer doit devenir lundi le premier dirigeant européen à rencontrer le président Vladimir Poutine à Moscou depuis le début de l'invasion russe de l'Ukraine, a annoncé dimanche la chancellerie à l'AFP.

• À lire aussi: EN DIRECT | 46e jour de guerre en Ukraine

• À lire aussi: Boris Johnson célèbre les « gens de fer » après son voyage en Ukraine en train

• À lire aussi: Deux corps découverts dans une bouche d'égout près de Kyïv

M. Nehammer, en visite samedi en Ukraine, a déclaré dimanche à des journalistes avoir «l'intention de tout faire pour que des mesures soient prises en faveur de la paix», tout en reconnaissant que les chances d'y parvenir sont minces.

Le voyage à Moscou est «une mission à risque», a-t-il reconnu, mais une «fenêtre de dialogue» s'est présentée, a-t-il ajouté, estimant que «la diplomatie personnelle» est de mise.

Le chancelier se rend à Moscou «en concertation avec Berlin et Bruxelles, tout en ayant informé le président ukrainien Volodymyr Zelensky», a précisé un de ses porte-paroles.

M.Nehammer a indiqué être à l'origine de cette initiative et avoir organisé le voyage durant son séjour en Ukraine où il a rencontré M. Zelensky.

Il compte évoquer au Kremlin les «crimes de guerre» à Boutcha, une localité proche de Kiev devenue un symbole des atrocités, où il s'est rendu comme d'autres responsables occidentaux.

Des dizaines de corps, portant des vêtements civils, ont été découverts il y a une semaine après le retrait des troupes russes. Moscou a rejeté fermement toute implication.

L'Autriche, membre de l'Union européenne (UE), n'est pas membre de l'OTAN. Elle a dénoncé l'invasion de l'Ukraine et affiché sa solidarité avec Kiev.

Elle a expulsé quatre diplomates russes cette semaine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.