/regional/saguenay

Des agences de voyages débordées

Alors qu'on se rapproche d'un retour à la normale, l'attrait pour les voyages est en hausse. Plusieurs agences de voyage de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean le constatent.

Après deux ans à attendre que le téléphone sonne, on l'entend désormais sans arrêt dans leurs bureaux.

«Les appels, les courriels, en présentiel, en zoom, tout ce que vous pouvez imaginer. Toutes les façons sont bonnes pour faire des ventes en ce moment», a admis Ginette Côté, propriétaire de Voyages Nouvelle Escale.

Et du côté de l’agence de Voyages Carpe Diem, l’engouement est tout aussi grandissant. «Par jour, on peut traiter facilement entre 50 et 75 demandes. Ça a déjà été une centaine aussi!» a secondé la propriétaire, Karen Tremblay.

Depuis le 1er avril, plus besoin de faire un test PCR pour le retour au Canada, ce qui a contribué à l’achalandage du dernier mois.

«Les ventes se font rapidement parce que les gens sont prêts ont le budget ça fait 2 ans qu'ils n'ont pas voyagé donc les gens sont prêts go on réserve!», a indiqué Mme Côté.

Les voyageurs sont fébriles et l'augmentation des tarifs est loin de les freiner.

«Souvent, ils vont se dire, ça fait deux ans qu'on attend, donc je vais mettre un peu plus et partir», a poursuivi Mme Tremblay.

Même s’il n’y a pas de liste d’attente pour le moment et que les agents prennent toutes les demandes, les clients devront tout de même faire preuve de patience. Les demandes sont traitées par ordre de priorité, ce qui fait en sorte que les délais peuvent s’étirer de 24 à 48h avant d’obtenir le fruit de leurs recherches.

«On a fait beaucoup, beaucoup, beaucoup de voyages pour Pâques. Les avions sont pleins. En ce moment, c'est les réservations pour le mois de mai et pour l'Europe», a expliqué la propriétaire de Voyage Nouvelle Escale.

Les clients proviennent d'un peu partout. Il n’est pas rare pour certaines agences de réserver des voyages pour des gens qui habitent au Nouveau-Brunswick, en Ontario, sur la Côte-Nord, à Québec ou à Montréal.

«Soixante-quinze pour cent de notre clientèle est nouvelle», a observé la propriétaire de Voyages Carpe Diem et Voyages Paradis Saguenay.

Assurances annulation

Puisque le virus court toujours, il arrive que des clients doivent annuler à la dernière minute, puisqu’ils ont contracté la Covid-19. Les agences de voyages recommandent aux clients de ne pas prendre de chance.

«Il y a des options qui sont offertes avec les fournisseurs [moins chères] qu'une vraie assurance annulation. On dit une "protection de voyage" et on l'ajoute presque automatiquement dans tous les dossiers, pour protéger les clients», a expliqué Ginette Côté.

Au cours de la dernière année, Service Canada a délivré 1 219 000 passeports, presque 3 fois plus que l'année précédente. Plusieurs personnes en attente de leur passeport risquent d’être aux prises avec des délais plus longs que la normale et dans certains cas, leur voyage pourrait être compromis.

«Au niveau du bureau des passeports, ça a créé des délais énormes, donc ils ont des critères pour traiter les dossiers. Ils vont traiter en priorité ceux qui partent rapidement. Lorsqu'on réserve un voyage, c'est une condition presque non négociable de prendre l'assurance annulation pour justement pallier à ce genre de situation là», explique Karen Tremblay.

«Juste pour vous donner une idée, à partir du premier juillet, la République dominicaine va exiger un passeport valide 6 mois après la date de retour. Donc si vous prévoyez voyager à l'automne, prenez-vous d'avance», a conseillé Mme Côté.

Les clients commencent déjà à réserver des voyages en prévision de l’année prochaine.

Mais avant même de prendre rendez-vous, assurez-vous d'avoir une assurance voyage et un passeport valide!

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.