/news/world/guerre-en-ukraine

Résumé de la 49e journée de guerre en Ukraine

La guerre se poursuit pour une 49e journée en Ukraine, alors que la lutte s’intensifie à Marioupol.

FIL DE NOUVELLES

22h22 | Washington réaffirme que la Russie veut «détruire l’Ukraine et sa population civile»

La diplomatie américaine a justifié mercredi l’accusation de « génocide » portée la veille par Joe Biden contre la Russie, estimant que les forces russes voulaient « détruire l’Ukraine et sa population civile ». 

21h20 | Le croiseur russe Moskva «gravement endommagé» par une explosion de munitions

AFP

Le croiseur Moskva, navire amiral de la flotte russe de la mer Noire, a été «gravement endommagé» par une explosion de munitions causée par un incendie, ont rapporté jeudi les agences d'État russes, citant le ministère de la Défense.

20h23 | «Oui c’est un génocide», croit Régine Laurent


 

Même si certains évitent de se prononcer, Régine Laurent estime que ce qui se passe en Ukraine est effectivement un génocide. 

17h52 | Génocide ou crime de guerre : l’importance du choix des mots

 

L’utilisation du terme génocide par le président Biden et le premier ministre Trudeau est questionnée par certaines personnes.

16h48 | Quatre civils tués et 10 blessés dans des frappes russes sur Kharkiv

Quatre civils ont été tués et au moins dix blessés dans des frappes russes mercredi sur Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine, a annoncé le gouverneur de la région.

15h59 | Le refus de Macron de dénoncer un «génocide» en Ukraine est «très blessant» pour Zelensky

 

AFP

Le refus mercredi du président français Emmanuel Macron de dénoncer un «génocide» en Ukraine par l’armée russe est «très blessant», a déploré son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky. 

15h23 | Moscou menace de frapper des centres de commandement à Kyïv

L'armée russe a menacé mercredi de frapper des centres de commandement dans la capitale ukrainienne Kyïv, que Moscou a renoncé pour l'heure à prendre, accusant l'Ukraine de tirs et de sabotages sur le territoire russe.

15h00 | Ukraine: à Severodonetsk, les derniers habitants vivent sous les bombes

Des frappes se font entendre, dans un quartier proche. À chaque explosion, Maria serre son fils contre elle. Malgré les bombardements, elle ne veut pas quitter Severodonetsk, ville fantôme, la plus à l'est encore tenue par l'armée ukrainienne.

14h50 | Zelensky a-t-il provoqué Poutine en arrêtant son ami?

 

Pour une 49e journée consécutive, la guerre en Ukraine se poursuit alors que Marioupol, où 20 000 civils auraient perdu la vie, semble lentement tomber aux mains des Russes.

14h10 | L'est de l'Ukraine s'attend au pire

14h05 | Joe Biden annonce une nouvelle aide militaire de 800 M$ à l'Ukraine.

AFP

11h43 | «On peut de plus en plus parler de génocide»

AFP

 «On peut de plus en plus parler de génocide», dit Justin Trudeau qui évoque ce terme pour la première fois pour décrire les attaques de la Russie en Ukraine. Le président américain Joe Biden l'a affirmé hier.  

10h42 | Impossible de contrôler la radioactivité à Tchernobyl, selon les autorités ukrainiennes

UKRAINE-CHERNOBYL-TOURISM-CULTURE-ENVIRONMENT-LIFESTYLE

AFP

Les autorités ukrainiennes ne parviennent pas à rétablir les moyens de surveillance de la radioactivité à Tchernobyl, dans le nord de l'Ukraine, où les soldats russes ont créé selon elles un réseau souterrain lorsqu'ils ont occupé le site du pire accident nucléaire jamais survenu.

«Le système pour contrôler le niveau de radioactivité dans la zone interdite ne fonctionne toujours pas», a déclaré Evguen Kramarenko, à la tête de l'agence d'État chargée de la zone interdite de Tchernobyl.

9h36 | Le Royaume-Uni élargit ses sanctions à 178 séparatistes et des oligarques

Le Royaume-Uni a annoncé mercredi élargir, en coordination avec l'UE, la liste de personnes sanctionnées pour y intégrer 178 séparatistes prorusses, mais aussi de nouveaux oligarques et leurs proches, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

«Le gouvernement britannique sanctionne, en coordination avec l'UE, 178 personnes qui soutiennent les régions sécessionnistes illégales d'Ukraine», après «de nombreuses informations la semaine dernière selon lesquelles la Russie ciblait, de façon barbare, les civils dans ces régions», a annoncé l'exécutif.

8h10 | L'Ukraine «est une scène de crime», affirme le procureur de la CPI

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), le Britannique Karim Khan, a qualifié mercredi l'Ukraine de «scène de crime», lors d'une visite à Boutcha, près de Kyïv.

8h07 | Zelensky appelle l'Europe à agir avant que la Russie n'attaque d'autres pays

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé mercredi l'Europe à agir plus rapidement contre la Russie, estimant que l'«on peut soit arrêter la Russie soit perdre toute l'Europe de l'Est».

7h25 | La situation en Ukraine: entrevue avec la journaliste Tetyana Ogarkova 

7h19 | Ukraine: le Royaume-Uni élargit ses sanctions à 178 séparatistes et des oligarques

Le Royaume-Uni a annoncé mercredi élargir, en coordination avec l'UE, la liste de personnes sanctionnées pour y intégrer 178 séparatistes prorusses, mais aussi de nouveaux oligarques et leurs proches, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

6h57 | L'Ukraine a déjoué une cyberattaque russe contre ses installations électriques

L'Ukraine a déjoué une cyberattaque russe visant l'une de ses plus grandes installations énergétiques, ont annoncé des responsables du pays, qui s'attend à une offensive militaire majeure de Moscou dans l'Est. 

Selon les «cyber-pompiers» du CERT (Computer Emergency Response Team) ukrainien, l'attaque a été menée par Sandworm, un groupe de pirates informatiques ayant des liens avec les services de renseignement russes.

AFP

6h46 | Sept personnes fusillées par des militaires russes dans un village

5h55 | Sept personnes tuées dans des frappes russes dans la région de Kharkiv en 24 heures

Sept personnes ont été tuées dans des frappes russes dans la région ukrainienne de Kharkiv (nord-est) au cours des dernières 24 heures, a indiqué mercredi le gouverneur régional.

5h49 | Reddition de plus d'un millier de soldats ukrainiens à Marioupol, selon la Russie

Plus d'un millier de soldats ukrainiens se sont rendus aux forces russes à Marioupol, la cité portuaire du sud-est de l'Ukraine, assiégée depuis des semaines, a annoncé mercredi le ministère russe de la Défense. 

«Dans la ville de Marioupol, dans la zone de l'usine métallurgique Ilitch (...) 1026 militaires ukrainiens de la 36ème brigade marine ont volontairement déposé les armes et se sont rendus», a indiqué le ministère dans un communiqué, précisant qu'il y avait 47 femmes et 126 officiers parmi eux.

AFP

5h30 | Le chancelier allemand Scholz attendu à Kyïv pour livrer des armes

Le chancelier allemand Olaf Scholz est attendu à Kyïv pour des «décisions pratiques» comprenant la livraison d'armes lourdes pour soutenir l'Ukraine face à l'offensive russe, a affirmé mercredi un conseiller du président ukrainien. 

«Notre président attend le chancelier pour qu'il puisse prendre immédiatement des décisions pratiques, y compris la livraison d'armes», a déclaré Oleksiï Arestovitch, conseiller du président Volodymyr Zelensky, sur la chaine publique allemande ZDF.

AFP

5h27 | Pas de couloirs humanitaires mercredi, «trop dangereux», selon Kyïv

L'Ukraine n'ouvrira aucun couloir humanitaire mercredi, a déclaré une responsable du gouvernement en accusant les Russes de «violer les normes du droit international» ce qui rend la situation «dangereuse».  

«Malheureusement, nous n'ouvrirons pas de couloirs humanitaires aujourd'hui. Dans la région de Zaporijjia (sud), les occupants ont bloqué les bus et dans la région de Lougansk (est) ils violent le cessez-le feu», a déclaré la vice-première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk.  

AFP

5h20 | Ukraine: la Finlande lance son débat sur l'adhésion à l'OTAN

La Finlande publie mercredi un rapport-clé sur sa situation stratégique après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, prélude à un débat sur une désormais probable candidature historique à l'OTAN d'ici l'été.

Paradoxe: une guerre lancée par Moscou en invoquant l'extension de l'alliance militaire occidentale à ses portes risque de faire basculer un de ses voisins dans les rangs de l'Otan, pour bénéficier de la protection décisive de son fameux article 5.

5h04 | Ukraine: la bataille fait rage à Marioupol

Les forces russes intensifient leurs offensive pour faire tomber Marioupol dans le sud-est de l'Ukraine, où au moins 20 000 personnes ont déjà été tuées selon Kiev, alors qu'à Washington Joe Biden a pour la première fois accusé Vladimir Poutine de «génocide».

4h40 | L'Ukraine a déjoué une cyberattaque russe contre ses installations électriques

L'Ukraine a déjoué une cyberattaque russe visant l'une de ses plus grandes installations énergétiques, ont annoncé des responsables du pays, qui s'attend à une offensive militaire majeure de Moscou dans l'Est.

AFP

3h28 | Les présidents polonais et baltes se rendent à Kyïv

Les chefs d'État polonais et baltes se rendent mercredi en train à Kyïv pour «soutenir» le président ukrainien Volodymyr Zelensky face à l'offensive de la Russie, ont indiqué les présidences de ces pays.

2h27 | Ukraine: Macron ne reprend pas le mot «génocide» utilisé par Biden

Le président français Emmanuel Macron n'a pas repris mercredi le terme «génocide» utilisé par son homologue américain Joe Biden pour en accuser le président russe Vladimir Poutine en Ukraine, en mettant en doute l'utilité d'une «escalade des mots» pour mettre fin à la guerre.

Interrogé sur France 2 sur les déclarations de Joe Biden mardi, le président candidat a répondu vouloir être «prudent avec les termes».

AFP

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.