/finance/homepage

Rappel important de Kia pour des véhicules pouvant s’enflammer

Le Kia Sportage dans un salon automobile en avril 2016.

Photo d'archives, AFP

Le Kia Sportage dans un salon automobile en avril 2016.

Kia procède à un important rappel de sécurité pour des véhicules Sportage des années 2014 à 2016 qui sont susceptibles de prendre en feu en raison d’une défectuosité.

• À lire aussi: Feux de moteurs Hyundai: récompense record pour un lanceur d'alerte

• À lire aussi: Longue attente à prévoir pour obtenir une voiture électrique

• À lire aussi: Acheter un «citron»: le cauchemar d'un jeune conducteur

Selon la lettre de rappel, la défectuosité pourrait entraîner un incendie dans le compartiment moteur du véhicule, à l’endroit où se trouve le module de commande électronique hydraulique.

Pour l’heure, Kia Canada indique ignorer la cause exacte de l’incendie.

« Cependant, le module pourrait subir un court-circuit interne qui engendrerait une surintensité de courant et augmenterait le risque d’incendie », peut-on lire dans le rappel.

Le fabricant indique que les propriétaires concernés seront contactés lorsque la pièce de remplacement sera disponible. Le remplacement sera fait sans frais.

Précautions

En attendant, il est fortement conseillé aux propriétaires concernés de stationner leur véhicule à l’écart d’autres voitures et structures. Il n’y a toutefois aucune restriction d’utilisation.

Selon l’Association pour la protection des automobilistes (APA), il est très rare qu’un avis de rappel pour les véhicules soit accompagné d’une restriction de l’utilisation de la voiture, en attendant la réparation.

« Il y a environ 500 rappels de véhicules annuellement et, sur ça, il y a environ 10 à 15 cas où l’on interdit de rouler avec [le véhicule] », indique Georges Iny, directeur de l’APA.

Il ajoute toutefois que ce rappel de Kia est assorti de consignes exceptionnelles, comme le risque est plus grand.

Il décoche au passage une critique sévère envers Kia qui, à son avis, figure parmi les fabricants les plus lents pour procéder aux rappels. Il ajoute que ce n’est pas la première fois que le fabricant procède à un rappel pour des problèmes similaires.

« Ils vont attendre que le véhicule ait 5 ans, lance-t-il. Dans le cas actuel, c’est clair que les Sportage ont un problème de module depuis plusieurs années et il n’y a jamais eu de rappel [avant]. » 

  • Écoutez aussi l'édito d’Antoine Joubert à l'émission de Benoit Dutrizac diffusée chaque jour en direct 10 h 30 via QUB radio :  

Options

M. Iny invite les propriétaires concernés à faire valoir leurs droits auprès du fabricant, comme celui d’avoir un véhicule de courtoisie, en attendant les réparations.

Le Journal a posé plusieurs questions à Kia. Plusieurs sont restées sans réponses.

« Nous conseillons aux clients concernés, par souci de très grande prudence, de garer leur véhicule à l’extérieur et à l’écart d’autres véhicules ou structures jusqu’à ce qu’ils reçoivent un avis de suivi », a indiqué Frédéric Tremblay, porte-parole pour Kia.

Transports Canada indique avoir été avisé de ce rappel de sécurité le 2 février 2022. Le ministère n’a reçu aucun rapport d’incident en ce qui a trait à ce rappel.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.