/news/world/guerre-en-ukraine

Deux pilotes ukrainiens détenus depuis début mars sont libérés

Deux pilotes ukrainiens, capturés par l'armée russe le 8 mars à l'est de Kyïv et détenus depuis en Russie, ont été libérés, a annoncé jeudi le ministère ukrainien de la Défense, sans préciser les conditions de leur libération.

• À lire aussi: Plus de 4,7 millions de réfugiés ont fui l'Ukraine

• À lire aussi: Le refus de Macron de dénoncer un «génocide» en Ukraine est «très blessant» pour Zelensky

• À lire aussi: EN DIRECT | La guerre, pour une 50e journée

Ivan Pepeliachko et Aleksiï Chij, deux pilotes de l'armée de l'air ukrainienne, «sont en sécurité et reçoivent tous les soins médicaux nécessaires», a annoncé le ministère de la Défense ukrainien dans un communiqué publié sur Telegram.

Les deux pilotes «avaient été capturés le 8 mars près du village de Novaïa Basan», à 80 kilomètres à l'est de Kyïv, a précisé le ministère dans ce communiqué.

«Leur lieu de détention a été changé plusieurs fois. Ils ont finalement été emmenés dans un centre de détention provisoire de la ville de Koursk», à 100 kilomètres de la frontière russo-ukrainienne, au nord-est de Soumy, a ajouté le ministère.

«Ils se trouvaient dans une cellule avec huit autres officiers ukrainiens», peut-on encore lire.

Selon un des deux pilotes cités dans le communiqué, l'armée russe les a «forcés à enregistrer des vidéos de propagande». 

«Si nous refusions, les Russes menaçaient d'arrêter de prodiguer des soins aux camarades», a-t-il raconté.

Mardi soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait proposé d'«échanger» l'homme d'affaires ukrainien Viktor Medvedtchouk, proche du président russe Vladimir Poutine et récemment arrêté, contre les Ukrainiens en captivité en Russie. Une proposition écartée mercredi par Moscou.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.