/news/coronavirus

«Pour nous c’était impossible de rouler à pleine capacité»

Des dizaines de restaurants de la province ont dû fermer leurs portes depuis le début de la crise sanitaire.

• À lire aussi: Déjà des bars et des restos fermés en raison d’éclosions

• À lire aussi: La COVID pourrait provoquer de grandes épidémies

Avec les programmes gouvernementaux se terminant un à un, il faudra s’attendre à une autre série de fermetures à l’automne et l’hiver prochain. 

La province enregistre un total de 3666 fermetures depuis le début de la pandémie, dont 292 dans la capitale nationale et 1239 à Montréal. 

Cela représente une moyenne provinciale de 20%, un chiffre qui inquiète les restaurateurs québécois. 

Jérôme Gilpin, propriétaire du restaurant Verre Pickl’ situé dans Sillery à Québec, a été forcé de fermer son autre restaurant, le Chaz, dû à un manque accru de personnel. 

«Quand on avait ouvert le Chaz, on avait 25 employés, et à la fin, quand on a pris la décision de fermer, on était rendus à 10», dit M. Gilpin. «Pour nous, c’était impossible de rouler à pleine capacité.»

L’association Restauration Québec rapporte que les fermetures et réouvertures vécues dans les deux dernières années ne peuvent se poursuivre. 

«Ça demande beaucoup plus d’énergie à tout le monde vu qu’on est beaucoup moins d’employés», ajoute M. Gilpin.   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.