/finance/homepage

Les bars du Québec en manque d'alcool

Après la pandémie et les nombreuses fermetures, les bars et restaurants du Québec font face à un nouveau problème.

• À lire aussi: Pourboire: les Canadiens plus généreux qu’avant la pandémie

• À lire aussi: Pénurie de main-d’œuvre : un propriétaire de bar travaille 17 heures de suite

• À lire aussi: Les commerces de détail frappés par la pénurie de main-d’œuvre

Cette fois-ci ils doivent trouver des solutions pour contrer la pénurie d’alcool dans leur établissement.

«Depuis les deux derniers mois, nous n’avons toujours pas de triple sec et cointreau pour réaliser certains cocktails comme "le long island iced tea"»

C’est environ 25% des produits habituels dans les bars qui ne sont pas sur les tablettes.

Parmi ceux-ci, on retrouve de la Tequila, des cognacs, des importations privées, mais également des produits québécois.

«Je n’ai pas la raison de ça parce que nous ne pouvons pas mettre cela sur le dos de la pandémie puisqu’il n’y a pas de délais de transport. Il manque beaucoup de gin québécois, certains spiritueux et des liqueurs québécoises» 

La SAQ a confirmé à TVA Nouvelles qu’elle devait faire face aux mêmes problématiques des autres secteurs soit des retards de livraison, mais surtout une pénurie de main-d’œuvre.

Les employeurs et les clients doivent donc être un peu plus flexibles.

Voyez le reportage complet dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.