/news/world/guerre-en-ukraine

L'ONU visée à Kyïv?: «Vladimir Poutine n’a plus rien à perdre»

Les frappes dans le cœur de Kyïv sachant que le secrétaire général de l’ONU est de passage démontrent à quel point le président russe est dangereux selon le panel de «La Joute».

• À lire aussi: Frappes à Kyïv: la Russie «n’a plus de limites» en Ukraine

• À lire aussi: Bombardements à Kyïv lors de la visite du secrétaire général de l'ONU

• À lire aussi: Crimes de guerre suspectés en Ukraine: l'ONU s'engage à rendre justice aux victimes

«Cela montre à quel point il se soustrait de l’ONU (...) Chaque jour, Vladimir Poutine nous démontre qu’il n’a plus rien à perdre et qu’il est prêt à aller le tout pour le tout», mentionne Yasmine Abdelfadel.

Selon l’ancien chef du Nouveau Parti démocratique du Canada, ceci est un message du président Poutine.

«Il est en train de communiquer aux ailiers de l’OTAN que lorsqu’il dit qu’il est prêt à utiliser n’importe quelle arme, il est vraiment prêt à le faire», souligne Thomas Mulcair.

Notons que la Russie fait parti du conseil de sécurité à l’ONU et la ministre des Affaires étrangères du Canada en a fait mention plus tôt dans la journée.

«Ça démontre à quel point la Russie manque de respects en vers le secrétaire général, mais aussi l’ONU elle-même puisqu’elle fait parti des membres permanents du conseil de sécurité et il y a des frappes sur Kyïv au même moment que le secrétaire général est présent», dit la Mélanie Joly. 

Écoutez Tout savoir en 24 minutes sur QUB Radio:

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.