/news/world

Le prisonnier «extrêmement dangereux» évadé et l'agente pénitentiaire l'ayant aidé avaient une «relation spéciale»

Le prisonnier «extrêmement dangereux» qui s’est évadé de sa prison en Alabama et l’agente des services pénitentiaires qui l’a aidé à s’enfuir avaient bien une «relation spéciale», ont confirmé mardi les autorités.

• À lire aussi: Un dangereux prisonnier et son agente correctionnelle disparus mystérieusement

«Les enquêteurs ont reçu des informations de la part de détenus (...) selon lesquelles il existait une relation spéciale entre (la responsable pénitentiaire Vicky) White et le prisonnier Casey White » -- en dépit de leur homonymie, les deux fugitifs ne sont pas apparentés --, ont indiqué les services du shérif du comté de Lauderdale, où se situe la prison.

Des soupçons avaient vite émergé quant à la nature du lien entre les deux fugitifs: Vicky White, agente chevronnée de 56 ans, avait accompagné Casey White, 38 ans, au tribunal pour une prétendue évaluation psychologique, sans respecter la règle voulant que les déplacements de prisonniers soient supervisés par deux officiers. 

Il s’agissait en outre du dernier jour de travail de la responsable pénitentiaire, qui allait prendre sa retraite après 17 ans de services et avait vendu sa maison « il y a environ un mois », selon le shérif Rick Singleton.

Un mandat d’arrêt a été émis à son encontre pour « avoir permis ou facilité une évasion », avait annoncé lundi le shérif

Casey White, un colosse de 2,06 mètres pour 118 kilos, effectuait une peine de 75 ans de prison pour une longue série d’infractions, dont violation de domicile, vol de voiture avec violence et délit de fuite, et il faisait en outre face à un chef d’inculpation pour meurtre après avoir reconnu avoir tué une femme de 58 ans en 2015.

L’agence fédérale spécialisée dans la recherche des fugitifs, le United States Marshals Service (USMS), a offert une récompense pouvant aller jusqu’à 10 000 dollars pour toute information menant à sa capture.

«N’essayez pas d’approcher l’un ou l’autre de ces individus, nous considérons qu’ils sont tous les deux dangereux», a prévenu lundi un des agents de l’USMS, Marty Keely.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.