/news/society

«Les harceleurs, c’est terminé»

Les accusations de harcèlement sexuel à l’égard de l’ex-président de la FTQ-Construction, Rénald Grondin, secouent le milieu syndical du Québec.; l’ancienne présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) réagit.

• À lire aussi: Enquête indépendante de la FTQ sur les allégations de harcèlement sexuel contre son ex-président

• À lire aussi: La FTQ se dote d’un plan d’action contre harcèlement psychologique et sexuel

Selon Régine Laurent, le délai d’une semaine de la FTQ pour réagir, et ce, malgré la crise apparente, était trop long : «Ils ont probablement pensé qu’avec la démission M. Grondin, cela mettrait le couvercle sur la marmite. Ce n’est pas ça qui est arrivé.»

«Je pense qu’il faut se servir de cette crise-là pour jeter les bases pour un changement de culture sérieux dans le milieu syndical de la construction», affirme Mme Laurent.

À son avis, la centrale syndicale ne pourra se contenter d’un mandat d’une firme externe pour gérer la crise; la FTQ et la FTQ-Construction devront faire plus.

«Il faudrait que cette firme reste là un an, deux ans ou trois ans pour que les femmes qui ont besoin d’aller parler pour cause de harcèlement aient confiance que [la personne responsable] va les écouter, va les accompagner et qu’elle va être prise au sérieux», explique-t-elle.

Il est à noter que, depuis 2019, tous les employeurs ont l’obligation d’avoir une politique en matière de prévention du harcèlement. 

«Quand tu es représentant syndical, tu as l’obligation d’avoir un comportement irréprochable. Si ton comportement n’est pas irréprochable, comment veux-tu être un arbitre et replacer les choses dans ton organisation syndicale?», poursuit Régine Laurent. 

«Il faut libérer la parole et surtout, envoyer le message que [les victimes] seront entendues, crues, accompagnées et que les harceleurs, c’est terminé», insiste-t-elle. 

Écoutez Emmanuelle Latraverse au micro de Mario Dumont sur Qub radio :

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.