/news/coronavirus

Pourquoi peut-on retirer le masque cette fois-ci?

Alors que la 6e vague s’effrite, les Québécois pourront cesser de porter le masque, sauf exception. Mais pourquoi cette vague-ci est-elle la bonne? 

• À lire aussi: La fin du masque dès le 14 mai, sauf exceptions

• À lire aussi: La 4e dose de vaccin contre la COVID maintenant offerte à tous les 18 ans et plus

«Certainement parce qu’on est dans un contexte où on a eu plus de personnes vaccinées et plus de personnes infectées récemment. Et parce qu’on est aussi près d’une période où on va pouvoir vivre plus à l’extérieur et probablement aussi, il y a une certaine fatigue par rapport à la population après autant de temps», explique la pharmacienne Diane Lamarre. 

Celle-ci prévient toutefois qu’il faudra «rester prudent et vigilant», et surtout «respectueux envers ceux qui décideront de garder le masque après». 

Le professeur au département des sciences biologiques de l’UQAM, Benoît Barbeau, rappelle que ce nouvel assouplissement n’est pas une obligation de retirer le masque. 

«On n’impose pas le non-port du masque, mais plutôt, il n’est plus exigé», dit-il.  

Certaines personnes pourraient avoir avantage à continuer de porter le masque même s’il n’est plus obligatoire, soutient-il. 

«Pour certaines personnes qui sont plus à risque d’être infectés, le port du masque pourrait être une bonne idée, surtout dans des lieux qui sont plus achalandés, des lieux intérieurs», affirme M. Barbeau. 

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.