/finance/homepage

Combustion soudaine de voitures électriques: «des véhicules avec une chimie qui n’est pas super stable»

La technologie encore récente des batteries au lithium qui se trouvent dans les véhicules électriques et hybrides serait responsable des cas de combustion soudaine observés dernièrement. 

«La problématique, c’est qu’on a mis sur la route des véhicules avec une chimie qui n’est pas super stable, celui au lithium», explique George Iny, directeur général de l’Association pour la protection des automobilistes, en entrevue à LCN. 

Ce dernier rappelle que plusieurs petits appareils électroniques, comme des portables ou des équipements sportifs, ont connu des problèmes similaires. 

«C’est le lithium qui n’est pas super stable et quand il prend feu, il n’a pas vraiment besoin d’oxygène», affirme M. Iny. 

Certains modèles de véhicules hybrides sont sur la route depuis plus de 20 ans, l’usure de la batterie pourrait aussi être en cause dans certains cas. 

«Ce qu‘on peut voir aussi avec la recherche, des fois la dégradation de la batterie peut avoir une usure au niveau de la composition chimique de la batterie qui va faire en sorte qu’il y a un risque potentiel», soutient Pierre-Olivier Rancourt, garagiste spécialisé en véhicules électriques. 

Voyez les entrevues complètes dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.