/news/world/guerre-en-ukraine

«Des images dignes de la Deuxième Guerre mondiale» -Charles-Philippe David

Au 71e jour de l’invasion russe en Ukraine, les combats demeurent violents, et des civils ont toujours ciblés par les forces russes. 

• À lire aussi: EN DIRECT | 71e journée de combats en Ukraine

• À lire aussi: Poutine a présenté ses excuses pour les propos de Lavrov sur Hitler, selon Israël

• À lire aussi: Ukraine : un nouveau convoi de l'ONU en route pour évacuer les civils d'Azovstal

Marioupol est toujours bombardée, plus précisément le gigantesque complexe sidérurgique Azovstal, où demeurent coincés des civils et militaires. 

Les Russes, ralentis par l’aide de l’Occident à l’Ukraine, poursuivent malgré toutes leurs avancées.

Le fondateur​ de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l'UQAM, Charles-Philippe David a répondu à vos questions sur le sujet, au TVA Midi.

«Marioupol, ça dépasse l’entendement, ça n’arrête pas, ça ne finira jamais. C’est une destruction totale. Les images d’hier étaient dignes de la Seconde Guerre mondiale. Bombardement en règle, mais en règle, du site immense de Marioupol. Ce n’est pas fini Marioupol. Non seulement il reste des résistants, mais les civils non plus ne peuvent pas entièrement quitter Marioupol. C’est devenu le symbole de cette guerre absolument barbare», explique l’expert en entrevue au TVA Midi. 

Charles-Philippe David a également répondu à vos questions sur la guerre en Ukraine.

Voyez son entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.