/news/world

Cavale sur fond de romance aux États-Unis: la voiture des deux fugitifs retrouvée

La police américaine a confié vendredi être «de retour à la case départ» dans sa traque d’un détenu «extrêmement dangereux» évadé une semaine plus tôt et de sa complice présumée, et a annoncé la découverte du véhicule avec lequel les deux fugitifs avaient pris la fuite. 

• À lire aussi: L'incroyable cavale d'un criminel géant et d'une agente pénitentiaire en Alabama

• À lire aussi: Le prisonnier «extrêmement dangereux» évadé et l'agente pénitentiaire l'ayant aidé avaient une «relation spéciale»

Vicky White, agente pénitentiaire modèle, a aidé vendredi dernier un criminel multirécidiviste, Casey White -- les deux ne sont pas apparentés --, à s’évader de la prison de l’Alabama où il purgeait une peine de 75 ans et attendait en outre d’être jugé pour meurtre.

Cette cavale sur fond de romance passionne les Américains, au fil des révélations jour après jour.

AFP

Le VUS couleur rouille avec lequel la paire avait pris la fuite a été identifié non loin de Nashville, dans le Tennessee voisin, à environ deux heures de voiture de la prison, a indiqué vendredi le shérif du comté de Lauderdale, Rick Singleton, lors d’une conférence de presse.

Le véhicule avait en fait été découvert abandonné le jour même de l’évasion, vendredi dernier, et remorqué sans que l’agent de la fourrière ne réalise qu’il s’agissait de la voiture recherchée.

Il a fallu attendre jeudi soir pour qu’elle soit identifiée.

AFP

«Nous sommes en quelque sorte de retour à la case départ», a confié le shérif, expliquant ne pas savoir par quel moyen de transport Vicky White et Casey White avaient poursuivi leur cavale.

Il n’y avait «rien dans la voiture» qui permette d’orienter les recherches, a-t-il aussi indiqué, notant qu’il y avait eu «une tentative de repeindre» le véhicule.

«C’était un plan très bien pensé», a-t-il lâché. «On est un peu désemparés».

AFP

Le shérif du comté de Williamson, où le VUS a été découvert, avait indiqué plus tôt sur Twitter qu’il n’y avait «pas de signe que les deux (personnes recherchées) soient encore dans la zone».

Les enquêteurs ont par ailleurs appris que Vicky White, 56 ans, qui avait vendu sa maison dans les semaines précédant l’évasion, avait retiré environ 90 000 dollars en liquide auprès de plusieurs banques de la zone, a confirmé le shérif Singleton.

L’enquête a révélé qu’elle avait utilisé un nom d’emprunt pour acheter le VUS retrouvé jeudi, et elle est susceptible d’utiliser à nouveau ce stratagème, a prévenu Rick Singleton.

Elle pourrait aussi s’être teint les cheveux, a averti l’agence fédérale spécialisée dans la recherche des fugitifs, en diffusant un montage la montrant avec les cheveux foncés.

La police a également publié de nouvelles photos du détenu Casey White, dont une montrant un tatouage en lien avec un gang de prison suprémaciste blanc, représentant un drapeau confédéré, symbole du passé esclavagiste du sud des États-Unis.

La prime offerte par les autorités en échange de toute information pouvant mener à l’arrestation des deux fugitifs a été revue à la hausse et s’élève désormais à 25 000 dollars, a précisé le shérif.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.