/news/politics

De la boxe pas de gants, pis ça saigne!

Le premier débat dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada avait des allures d’arène, hier soir, alors que Jean Charest et Pierre Poilievre, qui n’ont même pas daigné se serrer la main, ont multiplié les attaques nourries.  

• À lire aussi: Premier débat conservateur: tirs croisés entre Charest et Poilievre

«C’est irréconciliable. Il faut se préparer à une division du parti. Jean Charest et Pierre Poilievre sont très pugnaces, ça a été spectaculaire se pogner comme ça», juge Mario Dumont. 

« Quelqu’un qui veut voir de la boxe, pas de gants, pis que ça saigne, c’est tout un débat!», lance notre chroniqueur politique. 

*** Voyez l’intégrale de la chronique de Mario Dumont dans la vidéo ci-haut

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.