/news/politics

«Les conservateurs sont de retour au Québec», lance Éric Duhaime à Ottawa

Photo d'archives, Agence QMI

Le Parti conservateur est «de retour au Québec», a prononcé le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, lors d’un congrès conservateur qui a lieu à Ottawa.

«Aujourd’hui, mes amis, je suis venu vous annoncer une bonne nouvelle. Je suis ici pour vous informer que les conservateurs et le conservatisme sont de retour au Québec», a lancé M. Duhaime en guise d’introduction à son discours.

M. Duhaime est monté sur scène sous les applaudissements d’une foule éparse qui s’était tout de même déplacée sous les néons du centre Shaw en cette journée ensoleillée pour l’entendre.

C’est le sénateur conservateur du Québec Léo Housakos qui l’a présenté au public quelques instants auparavant, dans la même salle où s’est tenu le débat des candidats de la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada (PCC) la veille.

Pour ce dernier, Éric Duhaime représente la fin d’une longue «traversée du désert» pour les conservateurs de la province, qui sont ni plus ni moins sur «une lancée». Sous sa gouverne, le parti a dépassé la barre des 10% dans les intentions de vote.

«Il ne reçoit pas assez de crédit pour [l’important] soutien dont le Parti conservateur [du Canada] bénéficie dans la Ville de Québec, et cela est dû à son travail sur la radio parlée à Québec et dans les chroniques qu’il écrit», a lancé le sénateur Housakos.

M. Duhaime a abordé les thèmes qui forment l’essence de son programme, comme les libertés individuelles et la responsabilité fiscale «d’abord et avant tout».

Se qualifiant d’«autonomiste» et de «nationaliste», le chef du PCQ a lancé un appel à ses collègues conservateurs à militer pour «un Canada qui n’interfère pas avec les lois adoptées par l’Assemblée nationale».

«Si vous voulez aider les conservateurs à continuer de prendre du momentum au Québec, continuez de promouvoir un Canada décentralisé. Un Canada de régions, un Canada qui ne viole pas la loi fondamentale de ce pays: la constitution», a-t-il dit.

L’allocution d’une dizaine de minutes de M. Duhaime s’est tenue dans le cadre de la conférence annuelle du «Strong and free network». Il s’agit d’un événement qui réunit les conservateurs d’un bout à l’autre du pays afin de tisser des liens entre eux et de partager les meilleures stratégies pour élargir leur auditoire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.