/news/society

Une plateforme de clavardage pour les victimes d’agression sexuelle

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Les victimes de violence sexuelles auront bientôt accès à un service de clavardage disponible 24/7, grâce à un investissement du gouvernement du Québec.

C’est une somme de 665 000 $ qui sera octroyée par Québec afin de permettre au Centre pour les victimes d’agression sexuelle de Montréal d’implanter une nouvelle plateforme de clavardage qui sera disponible en tout temps.

«Ce nouveau service sera adapté aux réalités et aux besoins des personnes victimes de violence sexuelle. Il est primordial pour le gouvernement de soutenir ce type d’initiatives qui contribuent à la lutte contre l’exploitation sexuelle, qui est l’une de nos grandes priorités», a déclaré le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette.

Se voulant comme un moyen rapide et confidentiel pour de s’adresser à des intervenants, le service offrira du soutien, de l’information et des références aux victimes et à leurs proches. Il sera un ajout au service téléphonique Info-aide violence sexuelle déjà disponible.

«Demander de l’aide peut représenter un défi pour une personne victime. Ce service de clavardage permettra aux personnes victimes ainsi qu’à leurs proches d’obtenir du soutien facilement et à tout moment, lorsqu’ils en ressentent le besoin», a ajouté M. Jolin-Barrette.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.