/regional/quebec/quebec

Décès de l'animateur polémique André Arthur

L'ancien député, polémiste et éminente figure de la radio québécoise, André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

• À lire aussi: La «formidable malhonnêteté intellectuelle» d’André Arthur

«Aujourd’hui, le 8 mai 2022 à l’hôpital Laval, je suis mort. Je laisse dans le deuil mon fils René (Jade), mes 3 merveilleux petits enfants, ma fille Pascale (Louis), ma tendre Lucy et mon frère Louis (Réjane)», pouvait-on lire dimanche soir sur son compte twitter.

Hospitalisé depuis plusieurs jours, André Arthur serait décédé en début d’après-midi.

D’autres tweets ainsi qu’une photo ont été publiés dans la soirée via son compte.

«J’ai eu le privilège d’avoir eu une carrière de chauffeur d'autocar, d’arbitre de sport, d’élu à la chambre des communes comme indépendant sans allégeance à un parti, une place dans les médias qui j’espère n’a laissé personne indiffèrent et que j’ai réussi à vous faire rire.»

André Arthur était connu pour ses propos problématiques et injurieux, notamment homophobes et sexistes.

En 2018, il avait été renvoyé de la station de radio BLVD 102,1, de Québec pour avoir qualifié la rue Saint-Jean de « boulevard sida », « au cœur du quartier gai ».

«Le roi Arthur», comme on le surnommait, a également fait porter sa voix en politique en tant que député indépendant représentant la circonscription de Portneuf-Jacques-Cartier de 2006 à 2011.

Écoutez la chronique de Gilles Proulx au micro de Richard Martineau tous les jours en balado ou en direct à 9h00 via l’app QUB et le site qub.ca: 

Animateur sur diverses «radios poubelles» de CHRC sur la bande AM, à CJMF sur la bande FM, il a fait face à divers procès pour diffamation.

Le 5 mai, quelques jours avant sa mort, il se plaignait sur Twitter de se faire appeler «mon cher» par le personnel de l'hôpital.

«À l’hôpital...en début de soirée, j’arrive à mon 34e “mon cher” de la journée.Prononcé avec la petite voix de gardienne de garderie, ça use le moral», avait twitté le polémiste.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.