/news/politics

Transport collectif : un accord sur cinq ans entendu entre les municipalités et le gouvernement

Photo Agence QMI, Nelson Sergerie

Un cadre financier sur cinq ans devrait permettre à l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et au gouvernement d’assurer le bon développement des transports collectifs dans la province.

L'Union des municipalités du Québec (UMQ) s’est réjoui via communiqué lundi de l'annonce faite par le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, de convenir d'un cadre financier sur cinq ans pour le transport collectif au Québec.

«L'établissement d'un cadre financier sur cinq ans pour le transport collectif constitue une excellente nouvelle, a déclaré le président de l'UMQ et maire de Gaspé, Daniel Côté. La stabilité du financement des opérations s'avère nécessaire pour assurer la pérennité du service de transport collectif.»

Selon les estimations de l’UMQ, le déficit de financement des opérations du transport collectif pourrait s'élever à plus de 460 millions $ par année dès 2024.

«La prévisibilité du financement du transport collectif est essentielle, mais nous devons également miser sur l'entretien des infrastructures existantes pour faire du transport collectif une véritable alternative toujours plus attrayante pour la population», a ajouté Valérie Plante, présidente du Caucus des grandes villes de l'UMQ et mairesse de Montréal.

En avril dernier, le Caucus des grandes villes de l'UMQ avait réclamé la création d'une table d'échanges avec le gouvernement du Québec pour s'attaquer au déficit structurel qui affecte les organismes publics de transport collectif au Québec depuis plusieurs années.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.