/finance/homepage

Transport en vrac: les camionneurs ont manifesté à travers tout le Québec

Des camionneurs ont défilé dans les rues du Québec, lundi, pour réclamer un ajustement des tarifs de transport en vrac afin compenser la flambée des prix de l'énergie, particulièrement du diesel.

• À lire aussi: Le litre d’essence pourrait bientôt atteindre 2,20 $

• À lire aussi: Les camionneurs du Saguenay en ont assez

• À lire aussi: Les camionneurs du Bas-Saint-Laurent sont exaspérés

Les camionneurs étaient nombreux à manifester devant les bureaux des députés et des ministres. «[L’essence] a augmenté de 100 %, on n’a jamais eu la hausse pour compenser», a mentionné un manifestant sur les ondes de LCN.

 

Dans un contexte de hausse vertigineuse du prix du carburant, l’Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI) estime urgent d’ajuster les tarifs de transport en vrac aux coûts réels sur le marché.

C’est que le tarif du MTQ est jugé «irréaliste et désuet», au point de faire perdre aux camionneurs 0,60 $ par litre de carburant au cours du mois de mars dernier, plaçant ces petites entreprises de transport dans une position financière «précaire».

Écoutez l'entrevue avec Gaétan Légaré, directeur général de l'Association nationale des camionneurs artisans inc. sur QUB radio:

 

«La formule actuelle d'ajustement mensuel du tarif selon le prix du carburant à la rampe de chargement, appliquée par le ministère, est loin de combler les pertes engendrées par la hausse réelle des prix», a déploré l’ANCAI dans un communiqué.

La hausse du prix du carburant à la pompe place les camionneurs dans une situation intenable et met en danger la survie de l’activité ainsi que la capacité des entreprises de transport à offrir un service sur les chantiers du Québec, selon l’ANCAI qui n’exclut pas d’autres actions de rue.

«On est conscient du problème [...] de l’augmentation du coût du carburant. On est en négociation avec [les camionneurs]. On va régler le problème d’ici peu», a tenu à rassurer le ministre des Transports François Bonnardel, en entrevue à TVA Nouvelles.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.