/news/currentevents

Tiré en plein jour dans un quartier résidentiel de Laval

Un homme de 33 ans a été blessé mardi après-midi lors d’une nouvelle fusillade ayant éclaté en plein jour, au beau milieu d’un quartier résidentiel de Laval.

• À lire aussi: Danger des armes à feu : la police de Laval en patrouille

• À lire aussi: Trois personnes visées par dix coups de feu à Laval

• À lire aussi: Fusillade à Laval: un mort et trois blessés

Cette fois, de nombreux coups de feu ont été tirés à partir d’un véhicule en mouvement en direction de la victime, qui se trouvait vraisemblablement sur la voie publique.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

L’événement s’est produit un peu après 13 h, sur la rue Normandin, près du boulevard le Carrefour, dans le quartier Chomedey.

À l’arrivée des policiers sur les lieux, ils ont trouvé la victime ayant reçu un projectile d’arme à feu à un pied.

L’homme a été transporté à l’hôpital, mais on ne craindrait pas pour sa vie.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Quant aux suspects, ils ont pris la fuite et n’avaient pas été retrouvés en milieu d’après-midi.

Un périmètre de sécurité a été érigé afin de protéger la scène de crime. Les enquêteurs de la police de Laval étaient attendus sur les lieux au cours de l’après-midi pour tenter de comprendre les circonstances de cette tentative de meurtre.

Pour Stéphane Boyer, maire de Laval, il s'agit d'une situation inacceptable. «Les citoyens ont le droit de s'attendre à vivre dans des quartiers qui sont paisibles», croit-il. 

Il estime que la Ville ne ménage aucun effort pour assurer la sécurité des Lavallois. Des sommes importantes ont été investies pour faire de la prévention dans les écoles, et pour augmenter les effectifs sur service de police.

«C'est certain qu'il n'y a pas de solution magique pour enrayer ce phénomène, c'est du travail de longue haleine qu'on est prêt à faire et qu'on fait en ce moment», soutient Stéphane Boyer. 

Ce nouvel événement de violence par arme à feu survient 24 heures seulement après une autre fusillade s’étant déroulée lundi après-midi, à trois kilomètres de là.

Plus d’une dizaine de coups de feu avaient été tirés en direction de trois jeunes sur le terrain d’un complexe d’habitation à loyers modiques. Au moins l’une des personnes visées était un adolescent de 15 ans.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Fort heureusement, personne n’avait été blessé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.