/finance/homepage

Immigration en régions: les manufacturiers veulent collaborer

Courtoisie

Le Plan d’action du gouvernement Legault sur la régionalisation de l’immigration dévoilé lundi agrée les manufacturiers du Québec qui affichent leur disponibilité à collaborer au projet.  

Plus tôt dans la journée, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Jean Boulet, a présenté son plan qui vise notamment une meilleure répartition régionale de l’immigration.

«Il doit y avoir un leadership gouvernemental fort en région dans le but de bien mobiliser tous les partenaires, incluant les entreprises manufacturières, en matière d'attraction et de rétention des personnes immigrantes», a indiqué Véronique Proulx, présidente-directrice générale de Manufacturiers et Exportateurs du Québec.  

MEQ recommande de favoriser la régionalisation de l’immigration en commençant par prioriser l’accès à l’immigration permanente aux travailleurs étrangers temporaires, ce qui pourrait assurer une certaine stabilité pour les entreprises. 

«Les travailleurs étrangers temporaires sont déjà à l'emploi et ils sont majoritairement installés en région. Ils y vivent parfois avec leur famille et leurs enfants vont à l'école ou sont déjà dans un service de garde», a argumenté la PDG de MEQ.  

Souhaitant connaître davantage l’écosystème régional en matière d’intégration des immigrants, MEQ plaide pour une meilleure vulgarisation des services du ministère qui, en la matière, doit se donner des objectifs «clairs et quantifiables». 

«Les manufacturiers contribuent déjà à la régionalisation de l'immigration en offrant des emplois de qualité dans toutes les régions du Québec et ils sont prêts à en faire davantage pour mettre l'épaule à la roue», a ajouté Mme Proulx.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.