/news/politics

Visite du chef Na'moks à Manawan

Le chef héréditaire Wet'suwet'en s'est rendu à Manawan, où il a rencontré les Atikamekw qui manifestent depuis près de trois mois devant un chemin forestier situé au km 60. 

• À lire aussi: L'électricité à Kitcisakik... d'ici 2025!

• À lire aussi: États-Unis: une communauté autochtone récupère ses terres après 400 ans

• À lire aussi: Les Premières Nations rencontrent le Pape

Le chef Na’moks, de passage au Québec, est venu en soutien à la famille Dubé qui a initié le mouvement de protestation après des coupes forestières jugées illégales sur le territoire familial. 

Le leader Wet'suwet'en a réaffirmé que la protection des ressources naturelles et du territoire ne concerne pas seulement sa nation.

Deux luttes pour protéger le territoire et l'environnement 

Les Wet'suwet'en la Colombie-Britannique ont défrayé les manchettes en s'opposant la construction du gazoduc Costal GasLink.

Les chefs de territoire de la communauté atikamekw de Manawan, dans Lanaudière, dénoncent les coupes forestières qu'ils considèrent abusives sur le Nitaskinan et le non-respect des ententes d'harmonisation.

À l'issue de la rencontre, les chefs de territoires atikamekw ont voté à l'unanimité pour poursuivre la mobilisation au km 60 où un campement a été installé. Les résultats de l'enquête menée par le gouvernement se font toujours attendre. Selon les sources de TVA nouvelles, les résultats pourraient être dévoilés ce vendredi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.