/regional/montreal/montreal

La potentielle canicule pourrait battre des records de 130 ans

Bloc Canicule été

Photo Fotolia

Les températures exceptionnelles d’environ 30 °C pour le sud-ouest de la province, annoncées de jeudi à samedi, pourraient plonger ce secteur dans une potentielle canicule record des 130 dernières années.

• À lire aussi: 1 chance sur 2 que le seuil de +1,5°C soit dépassé dans les 5 ans

• À lire aussi: En route vers des températures de 30 °C

• À lire aussi: Une chaleur «exceptionelle» débarque

En raison d’un blocage atmosphérique et d’une crête de haute pression, l’ensemble du Québec devrait connaître une hausse importante du mercure dans les prochains jours.

Jeudi, à Montréal, la température maximale devrait atteindre 29 °C. Le dernier record de chaleur enregistré un 12 mai dans la région de Montréal remonte en 1893, alors que le mercure affichait 28,9 °C, a expliqué le météorologue d’Environnement Canada, André Cantin. «C’est quand même exceptionnel», a-t-il ajouté.

Vendredi et samedi, le maximum prévu est 30 °C, soit 10 degrés au-dessus des normales maximales de 19 °C dans la métropole à la mi-mai. Il est donc opportun de parler d’un début de canicule, qui survient chaque fois que trois jours consécutifs se présentent, avec un minimum de 30 °C.

Selon le météorologue Gilles Brien, il arrive seulement tous les trois ans qu’une journée atteint 30 °C à Montréal durant le mois de mai. À son avis, le fait que le temps chaud s’installe dès le mois de mai est un impact du réchauffement climatique.

La perturbation s’explique par deux systèmes de basses pressions soit l’un près des prairies canadiennes aux prises avec des conditions nuageuses et l’autre plus situé loin vers l’Atlantique, ont indiqué les deux météorologues. «Ces deux systèmes se déplacent très peu ou pas du tout», a précisé M. Cantin.

Le Québec, qui se trouve sous une crête de haute pression, est coincé entre les deux systèmes stagnants. De plus, les vents du sud qui dominent amènent de l’air doux et très chaud en provenance du Midwest américain.

L’est du Québec sera plus frais, car la présence du fleuve engendrera plutôt des températures de 15 à 20 °C, ce qui reste au-dessus des normales dans ces secteurs.

Sec et tolérable  

Selon M. Brien, un épisode de sécheresse s’installe graduellement au Québec. Une interdiction de feu à ciel ouvert est en vigueur partout dans la province. «Cette mesure interdit à quiconque séjournant en forêt ou à proximité de faire des feux à ciel ouvert», a mentionné le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) sur son site web.

Le faible taux d’humidité fait en sorte qu’Environnement Canada n’émet pas d’avertissement de chaleur accablante pour la population pour les prochains jours. «Étant donné que c’est très sec, ça sera quand même tolérable», a précisé M. Cantin.

De plus, les nuits seront relativement fraîches, avec des prévisions de 15 à 18 degrés à Montréal. «C’est la nuit que les canicules font des victimes», a souligné M. Brien.

Ce blocage devrait prendre fin dimanche et la vague de chaleur devrait être remplacée, les jours suivants, par des possibilités d’averses et d’orages.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.