/news/law

Petites annonces en ligne: la police arrête quatre «acheteurs-agresseurs»

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Quatre suspects ont été arrêtés à Montréal pour avoir agressé des personnes qu’ils venaient de rencontrer afin de conclure une vente initiée sur un site de petites annonces. 

Les quatre suspects ont été épinglés la semaine dernière.

Les deux premiers, Emmanuel Mgoung Bougha, 22 ans, et Anthony Canales, 21 ans, sont soupçonnés d’avoir aspergé un homme de poivre de Cayenne dans le but de lui voler la voiture qu’il souhaitait vendre, le 23 mars dernier, dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro.

Les deux individus se seraient fait passer pour des acheteurs intéressés par la voiture de la victime. Ils auraient ensuite effectué un essai routier, avant d’asperger l’homme de gaz irritant.

Leur tactique n’a cependant pas fonctionné et ils ont pris la fuite bredouilles.

Le duo a finalement été épinglé le 4 mai.

Deux jours plus tard, les policiers de Montréal ont arrêté deux autres individus pour le même genre de crime, commis le 21 avril, encore une fois dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro.

Ce jour-là, Osman Hussain, 21 ans, et Sukhdav Singh Virk, 22 ans, se seraient fait passer pour des acheteurs potentiels de matériel informatique valant plusieurs milliers de dollars que la victime tentait de vendre par le biais d’un site de petites annonces.

«Ils ont donné un rendez-vous à la victime et, sous la menace d’une arme à feu, lui ont dérobé le matériel avant de prendre la fuite», ont indiqué les autorités par voie de communiqué.

Bien que les deux crimes comportent plusieurs similarités, l’enquête n’a pas permis d’établir un lien entre les deux.

Les quatre jeunes hommes ont comparu au palais de justice de Montréal sous plusieurs chefs d’accusation, dont vol qualifié, port d’arme dans un dessein dangereux et complot.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.