/news/currentevents

Services de police: la Fraternité dénonce l’iniquité dans le financement

Capture d'écran FPMQ

Le modèle de police de proximité risque de disparaître en raison de l’iniquité dans le financement des services policiers, alerte la Fraternité des policiers et policières municipaux du Québec. 

La FPMQ trouve injuste que les citoyens assument l’entièreté du coût de leur corps policier municipal et subventionnent les dessertes de la Sûreté du Québec dans les villes voisines, puisque les villes ayant droit aux services de la SQ reçoivent une subvention de 50% du coût de la desserte.

Estimant que le passage à la SQ implique un financement du gouvernement provincial, la FPMQ croit que la Sureté du Québec semble être plus intéressée par un modèle de police nationale pour éloigner les décisions des municipalités.

«Il est complètement injuste que les municipalités se voient obligées de prendre des décisions en ce qui concerne la sécurité publique basées non pas sur le type de service qu'elles désirent voir sur leurs territoires, comme un modèle de police de concertation, mais bien basées sur des raisons complètement économiques», a indiqué François Lemay, président de la FPMQ.

L’inquiétude de la FPMQ est renforcée par le risque de voir le service de police municipal de Thetford Mines transféré vers la police provinciale, alors que le maire Marc-Alexandre Brousseau ne cesse de solliciter une aide financière de Québec pour préserver la police municp0ale.

«Les municipalités doivent pouvoir choisir de ce qu'elles veulent véritablement comme modèle de police dans leur communauté et non se le voir imposer pour des raisons économiques», a ajouté M. Lemay.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.