/news/currentevents

Tiré en plein jour à Laval : voyez la vidéo qui montre toute la fusillade

La fusillade qui éclaté en plein jour dans le quartier Chomedey à Laval a été filmée par la caméra de surveillance d’un citoyen, placée tout juste devant l’endroit où les faits se sont déroulés, mardi.

• À lire aussi: Sous le choc, les fillettes pleuraient après la fusillade, raconte la grand-mère

• À lire aussi: Tiré en plein jour dans un quartier résidentiel de Laval

La vidéo obtenue par TVA Nouvelles, montre les événements se dérouler à la vitesse de l’éclair à 13h05 pile. 

On y voit une voiture Cadillac arriver à toute vitesse. Trois coups de feu se font entendre. L’homme visé se met à hurler. 

«Non chéri non! Impossible», crie sa conjointe.  

«C’est même pas vrai! C’est qui? Je l’ai vu en plus! F***! », crie l’homme atteint.

Il trébuche au sol, sautille dans la rue et semble chercher un abri. Sa conjointe en panique le suit, elle s’approche de la porte d’un des logements. 

«Appelle le 911, appelle le 911», demande-t-elle. 

L’homme atteint par balle s’assoit dans les escaliers. «C’est comme ça maintenant?», lâche-t-il.

Les policiers arrivent moins de cinq minutes plus tard. L’amie de la victime explique aux policiers qu’elle a reçu une douille sur elle. 

Un trou de balle a aussi transpercé la valise du véhicule Infinity de l’homme visé.

Écoutez Vincent Dessureault au micro de Mario Dumont sur QUB radio : 

Deux fillettes à proximité      

Alors que toute la scène se déroulait, deux fillettes de 11 ans qui étaient en journée pédagogique jouaient à proximité. Comprenant que des balles venaient d’être tirées, elles se sont mises à courir pour quitter les lieux. 

Elles ont trouvé refuge dans la résidence de la grand-mère d'une d'entre elles, où elles ont pleuré et fermé les rideaux, a raconté la grand-mère.

Une des fillettes vivrait un choc post-traumatique. Elle a rencontré une éducatrice spécialisée de son école mercredi.

Jointe au téléphone par TVA Nouvelles, la mère de l'enfant a confié avoir le coeur gros en pensant que le pire aurait pu arriver.

L’événement s’est produit sur la rue Normandin, près du boulevard le Carrefour. Les suspects ont pris la fuite et n’ont pas été retrouvés. 

Écoutez l’entrevue de Benoît Dutrizac avec Jean-François Rouselle sur QUB Radio : 

 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.