/regional/estduquebec/basstlaurent

Une sixième vague plus meurtrière au Bas-Saint-Laurent

La sixième vague de la COVID-19 a frappé fort dans le Bas-Saint-Laurent, la région ayant malheureusement enregistré de nombreux décès depuis le début de l’année, beaucoup plus que dans les vagues précédentes.

• À lire aussi: «La situation épidémiologique va vraiment dans le bon sens»

• À lire aussi: Les hospitalisations en baisse de 54

• À lire aussi: Le Québec enregistre 35 décès supplémentaires

Du 13 mars 2020 au 30 avril 2022, 163 Bas-Laurentiens ont succombé au virus. Pour les cinq premières vagues, la région cumulait 64 décès en date du 3 janvier 2022.

Pendant la sixième vague, plus d’une centaine de résidents du Bas-Saint-Laurent ont cependant succombé à la maladie. Au total, 60 % des décès survenus depuis le début de la pandémie l’ont été depuis le début de l’année 2022. Et le mois d’avril a été particulièrement difficile, puisque 26 % des décès sont survenus pendant ce mois.

Les personnes de 60 ans et plus représentent plus de 95 % des décès. Parmi ceux-ci, on compte 46 personnes de 90 ans et plus, 62 de 80 à 89 ans et 47 pour les 60 à 79 ans.

Moins de cinq décès ont eu lieu pour la tranche d’âge des 55 à 59 ans et moins de cinq pour les moins de 54 ans. Sur les 163 victimes, 93 étaient des hommes et 70 des femmes. 

La MRC de Rivière-du-Loup a été la plus touchée depuis le début de la pandémie, avec 30 résidents de ce secteur qui ont perdu leur combat face à la COVID-19.

La Matanie a enregistré 27 décès, la MRC de Rimouski-Neigette a perdu 24 résidents et le Témiscouata a cumulé 19 décès. La Matapédia a signalé 18 pertes de vie, Les Basques en a rapporté 18, le Kamouraska 15 décès et La Mitis, 12.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.