/news/world/guerre-en-ukraine

Exécution de civils non armés: «Je n’ai pas de mot pour le décrire» -Rémi Landry

Au moment où le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU a approuvé jeudi la création d'une enquête sur les atrocités reprochées aux troupes russes en Ukraine, une vidéo obtenue par le réseau CNN montre le meurtre atroce de deux civils ukrainiens par des soldats russes. 

• À lire aussi: EN DIRECT | 78e jour de guerre en Ukraine

• À lire aussi: Crime de guerre: une vidéo à glacer le sang montre l’exécution de deux civils

Sur les images difficiles à regarder, les deux hommes non armés sont tirés dans le dos, sans avertissement alors qu’ils venaient juste d’échanger avec les militaires. 

Le geste choque Rémi Landry, lieutenant-colonel retraité des Forces armées canadiennes, qui considère que ces gestes sont impardonnables. 

«Selon mon éthique militaire, mon professionnalisme militaire, ce qu’on m’a enseigné, c’est tout à fait inapproprié, inexcusable, ce sont des meurtres. Je n’ai pas de mot pour le décrire», explique-t-il en entrevue au TVA Nouvelles de midi. 

Selon lui, l’intégration de mercenaires au sein de l’Armée russe pourrait expliquer en partie ces gestes d’une violence inouïe. 

«Ça ne me surprendrait pas que les troupes russes aient ces mercenaires-là. Ce sont des bandits en uniforme! J’ai pu le voir aussi en Bosnie. Il y avait énormément de ces mercenaires-là, de ces gangs de tueurs là dont l’objectif est de tout simplement créer de la terreur au sein des populations. Donc, il va falloir éventuellement faire un partage des choses, lorsque les choses seront terminées, éventuellement si ça se termine», conclut l’expert. 

***Voyez son entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus.***

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.