/news/currentevents

Flambée de tirs: «Ils se connaissent tous et se vengent»

Les fusillades se multiplient en plein jour dans des quartiers résidentiels de la région métropolitaine au mépris total de la sécurité des gens qui y vivent. Encore hier, un homme de 36 ans lié au milieu criminel a été abattu en après-midi dans Saint-Michel à Montréal.

• À lire aussi: Tiré en plein jour à Laval : voyez la vidéo qui montre toute la fusillade

• À lire aussi: Violences armées: «Québec demeure une nation sécuritaire»

• À lire aussi: Fusillade en plein jour à Laval: un été «chaud» à prévoir?

Roger Ferland, ancien enquêteur au Service de police de la Ville de Québec, a son avis sur cette flambée de violence armée.

«Il faut comprendre qu’ils se connaissent tous et ils se vengent en ce moment à tort ou à raison. Cette violence-là n’arrête pas d’augmenter et est en train de s’étendre dans toutes nos régions», fait-il savoir.

M. Ferland avance qu’il faut laisser les coudées franches aux policiers afin qu’ils puissent faire leur travail et combattre le crime à la source. 

«Enlevons nos lunettes roses et faisons confiance aux policiers. [...] Les armes à feu sont rendues accessibles et sont sur le terrain. Il va falloir les retirer de façon massive. Il va falloir des opérations policières», soutient l’ancien policier d’expérience. 

*** Voyez l’intégrale de l’entrevue de Roger Ferland dans la vidéo ci-haut

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.