/news/politics

La CAQ est très électoraliste, affirme Régis Labeaume

L’attitude du premier ministre François Legault aux assises de l’Union des municipalités du Québec est celle d’un chef électoraliste, selon Régis Labeaume.

• À lire aussi: Les villes obtiendront la priorité de rachat sur leurs territoires, promet Legault

• À lire aussi: L'ex-maire Labeaume honoré par ses pairs

En entrevue à l’émission «Le Bilan», l’ex-maire de Québec a commenté le différend entre le maire actuel, Bruno Marchand, et M. Legault à propos du 3e lien.

Selon M. Labeaume, cette divergence d’opinions entre les deux politiciens découle de la base électorale du parti de François Legault.

«La clientèle de la CAQ, c’est une clientèle périphérique. Ce n’est pas une clientèle de centre-ville. C’est une clientèle de région», soutient Régis Labeaume.

Et selon ce dernier, la CAQ multiplie les efforts pour ne déplaire à personne.

«Ils sont très orientés vers le vote et vers les élections. Il faut accepter de perdre des votes quand tu es en politique, mais eux, ils n’ont pas encore accepté ça», affirme l’ex-maire de Québec.

Néanmoins, le politicien à la retraite demeure convaincu que la CAQ et François Legault garderont longtemps en mémoire les déclarations et prises de position actuelles des maires.

«Ils vont faire le dos rond jusqu’aux élections, mais je suis certain qu’ils prennent des notes (...) Ils vont s’en souvenir après les élections», indique Régis Labeaume.

«J'ai travaillé pendant 4 ans avec eux, je commence à les connaître», ajoute-t-il.

Pour voir l’entrevue complète, visionnez la vidéo ci-haut.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.