/finance/homepage

Le terrain du bunker des Hells vendu

C'est maintenant officiel: le terrain du bunker des Hells Angels, situé à Lennoxville, a été vendu. La transaction a été notariée jeudi.

• À lire aussi: Contrat public pour un proche du crime organisé

• À lire aussi: Un proche des Hells arrêté hier plaide la légitime défense

Le 16 avril 2009, le symbole des Hells Angels a été retiré de son socle devant le célèbre repaire, résultat de l'opération Shark. Après des années de contestation judiciaire, le DPCP a mis la main sur le site et détruit le bunker en 2021.

Un an après la destruction du bâtiment, le terrain vacant a été vendu. On ignore pour le moment à qui, et à quel prix. Le nouveau propriétaire sera très limité parce que le site est zoné «conservation du milieu naturel» et permet seulement d'en faire un lieu de conservation, une réserve naturelle ou d'intérêt écologique, un site d'interprétation faunique et floristique ou un poste d'observation et halte.

Le conseil municipal n’a pas reçu de demande de changement de zonage jusqu’ici selon le cabinet de la mairie, et s’il en recevait une, on nous dit qu’il n’est pas question de l’accepter pour le moment.

L'Association citoyenne des espaces verts de Sherbrooke proposait d'en faire un endroit pour commémorer la mémoire des victimes d'actes criminels. Le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu soutient cette démarche : «C’est certain qu’on va entrer en contact avec l’acquéreur. Ce serait un symbole fort. Comme dans notre société, on veut réhabiliter les criminels, c’est une occasion de réhabiliter le site en le rendant aux victimes.»

Les 30 acres de terrain ont été passés au peigne fin par les policiers à la fin des années 2000. Peu probable que le nouveau propriétaire ait des surprises selon le policier à la retraite René Dubreuil : «On sait que c’était la spécialité des motards de mettre des objets dans des barils et de les enfouir dans le sol pour les dissimuler, très souvent de l’argent. Mais tout le terrain a été fouillé, à l’aide de machines qui peuvent détecter où le sol a été creusé et rempli. Il n’y a rien d’impossible, mais ce serait très surprenant qu’il reste quoi que ce soit.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.