/regional/troisrivieres/mauricie

Places en garderie: un nouveau CPE exclusif aux ambulanciers de la Mauricie

Les parents ambulanciers de la Mauricie peuvent pousser un soupir de soulagement puisqu’un centre de la petite enfance (CPE) sera construit derrière la Coopérative des ambulanciers de la Mauricie (CAM), à Trois-Rivières.

Un nouveau service qui vaut de l’or alors que ce sont 80 places qui verront le jour à l’automne 2023, dont 20 pour des poupons, ce qui leur donnera le privilège d’avoir accès en premier à des places en garderie.

Le projet avance rapidement alors qu’il n’est en branle que depuis l’automne dernier pour faire suite à un appel d’offres qui avait été lancé par le ministère de la Famille.

Le projet se fait conjointement entre la Coopérative et le CPE Marie-Lune. Ce centre de la petite enfance est destiné aux employés du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-Centre-du-Québec. C’est ce même modèle de services qui sera reproduit.

Les ambulanciers et les ambulancières ont un horaire atypique.

«Il faut comprendre que nous œuvrons 24 heures sur 24, et ce, sept jours sur sept. Nous allons donc vérifier selon la conjoncture si on peut avoir un service de garde qui accommodera aussi les travailleurs de soir et de nuit», a expliqué le directeur général de la CAM, Michel Garceau.

La nouvelle bâtisse destinée au CPE se trouvera dans le stationnement arrière de la caserne ambulancière, soit sur la rue Dalpé. Le terrain est offert gratuitement par la coopérative et est d’une valeur de 250 000 $.

Le projet de CPE comme le don du terrain ont été votés à l’unanimité, selon le vice-président du syndicat, Richard Fournier.

Aucune entreprise n’est à l’abri de la pénurie de travailleurs et de travailleuse. Maintenant plus que jamais, toutes les raisons sont bonnes pour attirer la main-d’œuvre et surtout pour la conserver.

Du côté de la CAM, on espère inspirer d’autres entreprises et coopérative à faire de même.

Ce projet s’inscrit dans la vision du grand chantier pour les familles qui a été dévoilé par Québec au début de mois de mai. Le ministre Lacombe a promis d’investir 45 millions de dollars sur les trois prochaines années pour améliorer la flexibilité des services de garde.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.