/news/world/guerre-en-ukraine

Plus de 6 millions d’Ukrainiens réfugiés à l’étranger

Plus de six millions d'Ukrainiens ont fui leur pays depuis le début de l'invasion par l'armée russe le 24 février, a indiqué jeudi le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) à Genève.

• À lire aussi: EN DIRECT | 78e jour de guerre en Ukraine

• À lire aussi: Des bourses d’études pour les réfugiés ukrainiens

• À lire aussi: La Russie veut obliger les taxis à remettre les données des passagers aux services de sécurité

À la date du 11 mai, 6 029 705 Ukrainiens avaient cherché refuge d'abord dans les pays limitrophes avant de souvent poursuivre leur odyssée, selon le site dédié du HCR. La Pologne accueille de très loin le plus grand nombre de réfugiés (3 272 943 au 11 mai).

Les femmes et les enfants représentent 90% de ces réfugiés, les hommes de 18 à 60 ans, susceptibles d'être mobilisés, n'ayant pas le droit de partir. Le flux quotidien de réfugiés s'est considérablement réduit depuis le début des hostilités. 

Au mois de mars, ce sont presque 3,4 millions d'Ukrainiens qui ont fui leur pays souvent dans l'urgence et avec très peu d'affaires personnelles.

AFP

En avril, ils étaient un peu plus de 1,5 million à avoir choisi de fuir les combats et les violences. Depuis le début du mois de mai, ce sont presque 493 000 Ukrainiens qui ont traversé la frontière pour trouver refuge ailleurs.

Selon des estimations de l'ONU publiées fin avril, quelque 8,3 millions de personnes pourraient fuir cette année.

À ces réfugiés viennent s'additionner les quelque huit millions de déplacés à l'intérieur du pays, selon un décompte du début mai réalisé par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Avant l'invasion russe, l'Ukraine comptait une population de 37 millions de personnes dans les régions sous le contrôle de son gouvernement. Ce chiffre exclut la Crimée (Sud), annexée en 2014 par la Russie, et les régions de l'Est contrôlées par des séparatistes prorusses.

L'élan de solidarité dans les pays voisins et au-delà dans les autres pays du Vieux continent a été sans précédent pour venir en aide au plus important flux de réfugiés qu'a connu l’Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

AFP

Solidarité individuelle, d'ONG et autres associations, mais aussi des États, qui ont facilité l'installation des réfugiés.

Un élan de générosité et une mobilisation d'aide publique qui contraste fortement avec l'accueil beaucoup plus mitigé réservé aux réfugiés d'autres théâtres de guerre comme l'Afghanistan ou la Syrie.

Selon le HCR, un peu plus de 1,6 million d'Ukrainiens sont aussi rentrés au pays, parfois temporairement ou pour se réinstaller là où les combats ont cessé, en particulier autour de la capitale Kiev.

Avec presque 896 000 réfugiés, la Roumanie , la Hongrie (583 000) et la Moldavie (460 000) sont également des destinations premières pour ceux qui fuient l'Ukraine avant qu'ils ne poursuivent souvent leur chemin vers l'ouest.

Plus de 785 000 Ukrainiens sont aussi passés en Russie, selon les chiffres du HCR. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.