/finance/homepage

Achat d'un véhicule électrique: la limite de prix pour un rabais passe à 65 000$

De gauche à droite, Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec, Charles Drouin, chef de la direction de la Corporation Mobilis et copromoteur de l’événement, ainsi que Robert Poëti, président-directeur général de la Corporation des concessionnaires du Québec étaient présents à l’inauguration du Salon du véhicule électrique de Québec au Centre de foires.

Photo Diane Tremblay

De gauche à droite, Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec, Charles Drouin, chef de la direction de la Corporation Mobilis et copromoteur de l’événement, ainsi que Robert Poëti, président-directeur général de la Corporation des concessionnaires du Québec étaient présents à l’inauguration du Salon du véhicule électrique de Québec au Centre de foires.

En marge de l’ouverture du Salon du véhicule électrique de Québec, le ministre Jonatan Julien a annoncé vendredi que le gouvernement revoit à 65 000 $ la limite de prix de détail suggéré pour l’admissibilité à un rabais pour l’achat d’un véhicule électrique, au lieu de 60 000$ comme c’est le cas actuellement. 

«On travaille là-dessus», a dit le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec. 

«On continue de supporter, avec le programme Roulez Vert, l’achat de véhicules électriques. Cela fait en sorte que le Québec se positionne très avantageusement partout au Canada. Environ 50% des véhicules vendus au pays sont au Québec. On est dans une croissance exponentielle», a dit M. Julien.  

À l’heure actuelle, on compte près de 140 000 véhicules électriques ou hybrides sur les routes du Québec. L’objectif est d’atteindre 1,6 million d’ici 2030. 

«Quand on regarde l’évolution des prix, l’inflation existe naturellement pour l’achat de véhicules. Ce choix-là, qu’on vient faire, fait en sorte qu’on va maintenir la cadence qu’on a adoptée. On vient élargir les critères pour que les véhicules soient au rendez-vous», a-t-il expliqué.  

En contrepartie, à partir du 1er juillet 2022, les rabais offerts par l’État pour l’achat d’un véhicule électrique vont diminuer de 1000 $ dans certains cas passant de 8000 $ à 7000 $, par exemple, pour l’achat d’un véhicule entièrement électrique d’une valeur inférieure à 60 000 $. 

Le but du programme Roulez Vert, a rappelé M. Julien, est de couvrir 50% de l’écart de coût entre un véhicule électrique et à essence dans une catégorie comparable. L’écart de coûts se situe autour de 14 000 $ actuellement, selon les responsables du programme.  

Le Salon

Tout au long de la fin de semaine, les visiteurs sont donc attendus au Centre de foires d’ExpoCité où sont réunis pour l’occasion une cinquantaine d’exposants jusqu’à dimanche inclusivement.  

Selon Charles Drouin, chef de la direction de la Corporation Mobilis et copromoteur de l’événement, le Salon du véhicule électrique de Québec est le moment idéal de voir, d’essayer, d’analyser et de comparer les dernières innovations technologiques en matière de mobilité électrique. 

«Tout est en place pour montrer le maximum de belles voitures. Cette année, on a plus de 25 voitures en essai. On a une piste intérieure également pour les vélos, les trottinettes et les gyropodes», dit-il. 

Avec la flambée du prix de l’essence, l’acquisition d’un véhicule électrique devient fort intéressante. Toutefois, étant donné les inventaires limités, mieux vaut s’y prendre à l’avance, reconnait M. Drouin. 

«Pour les deux prochaines années, les habitudes de consommateurs changent. L’époque où on allait chez le concessionnaire et qu’on en ressortait la même journée avec notre véhicule, on oublie ça. Il faut prévoir minimalement 5 à 6 mois à l’avance», propose-t-il soulignant que certains modèles sur le marché peuvent aller jusqu’à deux ans d’attente. 

L’an dernier, l’événement avait attiré près un peu plus de 9000 visiteurs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.